Automobile : la Commission européenne donne son feu vert à la fusion PSA/FCA

34 %
PSA et FCA pèsent plus de 34% du marché des utilitaires légers en
Europe.

Le projet de mariage entre le groupe français PSA et le constructeur italo-américain Fiat Chrysler va pouvoir accélérer : la Commission européenne a donné son feu vert au rapprochement.

Le groupe PSA va pouvoir convoler en justes noces avec Fiat Chrysler (FCA). Au terme d'une enquête débutée au mois de juin, la Commission européenne a donné son aval. Ensemble, les deux entreprises vont représenter le quatrième constructeur automobile mondial. Un poids lourd qui a toutefois accepté des concessions sur le marché de l'utilitaire léger. « Nous sommes en mesure d'autoriser la concentration entre Fiat Chrysler et Peugeot SA car leurs engagements faciliteront l'entrée et l'expansion sur le marché des camionnettes utilitaires légères », explique ainsi Margrethe Vestager, la vice-présidente de la Commission européenne chargée de la concurrence. Bruxelles redoutait le rapprochement de PSA et de FCA sur ce segment, pour une bonne raison : la nouvelle entité y détient une part de marché de plus de 34% en Europe.

Des engagements sur le marché des utilitaires

À lui seul, le groupe PSA pèse plus d'un quart sur le segment des petits utilitaires. En y ajoutant les 9% du groupe FCA, le nouvel ensemble est loin devant le numéro 2 du secteur, Renault, qui possède 16,4%. Pour obtenir le feu vert de la Commission européenne, PSA a donc accepté d'étendre son accord de coopération avec Toyota. Autre compromis : PSA et FCA vont permettre l'entrée de concurrents dans leurs réseaux d'entretien et de réparation, toujours pour ce type de véhicules. « Sur les autres marchés où les deux constructeurs automobiles exercent actuellement leurs activités, la concurrence restera soutenue après la concentration », poursuit Margrethe Vestager.

Un géant qui vend 8 millions de véhicules par an

Le groupe PSA possède les marques Peugeot, Citroën, DS et Opel/Vauxhall. Du côté de FCA, le catalogue est tout aussi fourni avec Fiat et Chrysler bien sûr, mais aussi Jeep, Maserati, Alfa Romeo, Dodge et RAM. Ensemble, les deux constructeurs ont vendu l'an dernier près de 8 millions de véhicules pour un chiffre d'affaires de 170 milliards d'euros. La crise sanitaire a paralysé une bonne partie des activités de ces deux entreprises en 2020, il ne faut donc pas s'attendre à des résultats similaires. Malgré tout, PSA et FCA vont devenir un véritable géant dont les capacités industrielles et la force de frappe commerciale lui permettra de viser le podium.


A découvrir