Bouygues Telecom met la main sur les clients d'Euro-Information Telecom

855 MILLIONS
Bouygues Telecom pourrait payer jusqu'à 855 millions d'euros pour
acquérir Euro-Information Telecom.

Bouygues Telecom va empocher les opérateurs virtuels d'Euro-Information Telecom et leurs deux millions d'abonnés. Une opération qui pourrait coûter jusqu'à 855 millions d'euros pour l'opérateur.

Bouygues Telecom a reçu l'autorisation de l'Autorité de la Concurrence pour acquérir les différentes marques du groupe Euro-Information Telecom (EI Telecom) appartenant au Crédit Mutuel. Le feu vert de l'Autorité a été octroyé le 22 décembre dernier, tandis que l'accord entre les deux parties a été signé le 31 décembre. Bouygues Telecom va payer 530 millions d'euros, mais la transaction sera plus élevée puisqu'une part complémentaire comprise entre 140 et 325 millions est conditionnée à l'atteinte de critères de performances. Au maximum, le chèque de l'opérateur pourrait se monter à 855 millions d'euros. Pour ce prix, que récupère Bouygues Telecom ?

Premier opérateur alternatif en France

Tout d'abord, un ensemble de marques reconnues par le grand public : avec Crédit Mutuel Mobile, CIC Mobile, NRJ Mobile, Auchan Télécom et CDiscount Mobile, EI Telecom est tout simplement le cinquième opérateur en France, et le premier opérateur alternatif (MVNO). Ces structures « louent » les réseaux des grands opérateurs, comme Bouygues Telecom bien sûr, mais aussi Orange ou SFR. Cette acquisition enrichit la base clientèle de Bouygues de 2 millions d'abonnés. Elle en renforce également la présence territoriale. L'entreprise s'attend également à bénéficier, sur le plus long terme, « d’importantes opportunités de développement dans la fibre, le B2B et le Wholesale mobile, dont Euro-Information Telecom est un acteur de référence ».

Accord de longue durée avec le Crédit Mutuel

Par ailleurs, Bouygues Telecom scelle un partenariat de long terme avec le Crédit Mutuel, ce qui lui permettra de distribuer ses produits et services fixes et mobiles au sein des 4.200 caisses locales du Crédit Mutuel et agences bancaires du CIC. « Bouygues Telecom va poursuivre sa stratégie de croissance en s’appuyant sur la forte capillarité du réseau de distribution du Crédit Mutuel, tout en lui faisant bénéficier de son expertise et de sa connaissance du marché des télécoms », résume Richard Viel, Directeur général de l'opérateur. EI Telecom en devient une filiale, qui sera dirigée par Aurélie Stock-Pœuf.


A découvrir