Bouygues Telecom acquiert l'opérateur alternatif du Crédit Mutuel

530 MILLIONS
Bouygues Telecom va verser une part fixe de 530 millions d'euros.

Bouygues Telecom va mettre la main sur les deux millions de clients de l'opérateur virtuel Euro-Information Telecom, une société du Crédit Mutuel qui opère les marques NRJ Mobile, Auchan Telecom, Cdiscount Mobile et d'autres encore.

Joli coup pour Bouygues Telecom, qui a annoncé un protocole d'exclusivité avec le Crédit Mutuel en vue d'acquérir Euro-Information Telecom (EIT), une société du groupe Crédit Mutuel. Cette entreprise n'est pas très connue auprès du grand public, mais ses marques le sont bien davantage : Crédit Mutuel Mobile, CIC Mobile, NRJ Mobile, Auchan Telecom et Cdiscount Mobile. Il s'agit du premier opérateur alternatif sur le marché français. Bouygues Telecom renforce son parc de deux millions de clients et obtient en plus l'élargissement de son réseau de distribution : les 4.200 caisses du Crédit Mutuel et agences bancaires CIC, qui comptent 30.000 conseillés de clientèle, vont pouvoir distribuer ses offres.

Deux millions de clients

Bouygues Telecom va dépenser une part fixe de 530 millions d'euros, plus une part complémentaire entre 140 et 325 millions d'euros conditionnée à l'atteinte de critères de performance économique (cette part variable sera payable sur plusieurs années). L'opération devra être finalisée d'ici la fin de l'année, sous réserve qu'elle reçoive le feu vert de l'autorité de la concurrence. Elle reste également soumise au processus de consultation des instances représentatives du personnel. Ce qui est présenté comme un « partenariat stratégique » a toutes les allures d'une bonne affaire pour Bouygues Telecom. 

Partenariat stratégique

« Grâce à cet accord, Bouygues Telecom pourrait accroître sa base de clients et renforcer son empreinte commerciale en proposant ses offres aux caisses locales du Crédit Mutuel et agences bancaires du CIC, réparties sur tout le territoire », explique ainsi Richard Viel, le directeur général de l'opérateur. Les réseaux des deux établissements bancaires poursuivent de leur côté leur développement dans la téléphonie avec l'aide de Bouygues Telecom, le tout dans un environnement qui connaît de fortes évolutions technologiques et commerciales.


A découvrir