Jean Gaftex, stations de ski ouvertes mais remontées mécaniques fermées. L?Absurdistan !!

20 %
La période de décembre représente 20% du chiffre d'affaires des
stations de ski françaises.

C’est donc à cela que ressemble un effondrement.

Nous vivons, vous vivez l’effondrement de votre pays, de son cadre, de ses structures, de sa morale, de ses corps intermédiaires.

Notre pays qui est notre maison commune au-delà de toutes nos différences part complètement en vrille sous la présidence d’un gamin politique, un gamin immature et capricieux qui a confondu maintien de l’ordre et maintien au pouvoir, qui a confondu nation millénaire et start-up nation.

Son bilan est effroyable.

La destruction totale.

Notre premier ministre est pathétique dans ses déclarations…

Entre Michel tabassé et tous les autres d’ailleurs, et les déclarations de Castex, nous vivons le crépuscule de ce pays.

Vous pourrez donc aller à la montagne car les stations de ski resteront ouvertes… mais les remontées mécaniques seront fermées.

Vous pourrez aller dans une station de ski mais sans pouvoir faire de ski.

Vous pourrez aller dans une station de ski mais sans pouvoir aller au restaurant manger une raclette, une tartiflette ou encore une fondue…

Vous pourrez aller dans une station de ski mais sans pouvoir aller à la piscine, au bowling ou à la patinoire.

Vous pourrez aller dans une station de ski mais sans pouvoir aller boire un coup dans un bar

Vous pourrez aller dans une station de ski mais sans pouvoir aller danser en discothèque et faire la fête !

Parce que le Premier Ministre de la République Française nous a quand même dit « vous pourrez sortir dehors ».

Il fait bien de nous préciser qu’il faut sortir dehors car il est vrai que nous avons tous vécus plusieurs mois où l’on nous a forcé à sortir dedans, ce qui vous en conviendrez tous est assez pénible dans la durée.

Avec ce gouvernement, sous la direction de ce président, nous pouvons donc aller nous baigner dans une piscine sans eau.

Nous pouvons faire du cheval sans canasson.

De la pétanque sans boule.

Et je vous laisse finir dans les commentaires cette liste de blagues, l’humour restant la politesse des gens désespérés.

La vraie raison ? Ne pas payer !

Maintenant je vais vous donner la véritable raison de cette apparente connerie insondable de nos élites au pouvoir.

Il s’agit de ne pas payer !

Si l’Etat ferme les stations de ski administrativement il faudra indemniser tout le monde.

Et cette crise coûte quand même très cher !

Alors l’Etat, faux-cul à souhait et pris dans ses contradictions et ses propres paradoxes, finit par accoucher de conneries comme celle-ci.

Il n’y aura donc pas d’indemnisation systématique.

Ceux qui possèdent un chalet qu’il loue l’hiver ne pourront rien demander puisque les stations sont ouvertes !

Les villages de vacances qui seront vides, les loueurs de skis qui ne loueront rien, ne pourront rien demander… puisque les stations sont ouvertes !

Nos dirigeants marchent sur la tête, s’y prennent comme des pieds et sont de manches finis !

Ils me sortent par les yeux à force de tourner autour du pot et d’être faux-cul !

Plus de migrants… que l’on tabasse place de la République ! C’est la générosité française ! Drôle de conception.

Plus de fessée parentale, mais du flashball gouvernemental dans la gueule des gilets jaunes (et des autres).

Des stations de ski ouvertes mais sans remontées mécaniques.

Sans oublier l’attestation obligatoire dans laquelle vous vous autorisez vous-même à aller faire une course maintenant que vous jugez vous-même de première nécessité.

Si vous vous autorisez à sortir vous même ça vaut dans la France de 2020.

Mais si vous n’avez pas pensé ou oublié à vous demander à vous même de vous autoriser à sortir alors là… ça vaut pas !

Et oui, en plus c’est nous qui payons c’est abrutis pour nous pondre de telles conneries à longueur de semaine…

Je ne peux plus les voir.

Haaa…. aux dernières nouvelles Jean Gaftex reviendrait sur sa décision. Le gouvernement autorise l’ouverture des remontées mécaniques mais décide de fermer les stations de ski !

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !


A découvrir

Charles Sannat

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l'Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011.

Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com

Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.