Le taux de chômage de la zone OCDE en baisse en décembre 2017, en-dessous de son niveau d'avant la crise

0,7 %
Entre décembre 2016 et décembre 2017, le taux de chômage de la zone
OCDE a diminué de 0.7 point de pourcentage

Le taux de chômage de la zone OCDE était en baisse de 0.1 point de pourcentage en décembre 2017, à 5.5%. Il était 0.1 point de pourcentage en-dessous de son niveau d'avant la crise financière (avril 2008), reflétant une augmentation de la population active, le nombre total de personnes au chômage, à 34.8 millions, demeurant, de 2.2 millions, au-dessus de son niveau d'avant la crise.

Dans la zone euro, le taux de chômage était stable à 8.7% en décembre, mais en baisse de 0.3 point de pourcentage au Portugal (à 7.8%) et de 0.2 point de pourcentage en Irlande (à 6.2%), en Slovénie (à 6.2%) et en Espagne (à 16.4%).

En dehors de la zone euro, le taux de chômage était en baisse de 0.3 point de pourcentage en Israël (à 4.0%) et de 0.1 point de pourcentage au Canada (à 5.8%), en Corée (à 3.6%) et au Mexique (à 3.4%). Il était stable aux États-Unis (à 4.1%) et en hausse de 0.1 point de pourcentage en Australie (à 5.5%) et au Japon (à 2.8%). Des données plus récentes indiquent qu'en janvier, le taux de chômage restait stable aux États-Unis, tandis qu'il augmentait de 0.1 point de pourcentage au Canada (à 5.9%).

Entre décembre 2016 et décembre 2017, le taux de chômage de la zone OCDE a diminué de 0.7 point de pourcentage, avec des baisses importantes (de plus de 2.0 points de pourcentage) dans certains pays de la zone euro comme la Grèce (entre octobre 2016 et octobre 2017, le dernier mois disponible), le Portugal et l'Espagne.

Le taux de chômage des jeunes (15-24 ans) de la zone OCDE a également diminué en décembre, de 0.2 point de pourcentage à 11.6%, 1.0 point de pourcentage en-dessous de son niveau de décembre 2016.


A découvrir

OCDE

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE, en anglais Organisation for Economic Co-operation and Development, OECD) est une organisation internationale d'études économiques, dont les pays membres - des pays développés pour la plupart - ont en commun un système de gouvernement démocratique et une économie de marché. Elle joue essentiellement un rôle d'assemblée consultative.

L'OCDE a succédé à l'Organisation européenne de coopération économique (OECE) issue du Plan Marshall et de la Conférence des Seize (Conférence de coopération économique européenne) et qui a existé de 1948 à 1960. Son but était l'établissement d'une organisation permanente chargée en premier lieu d'assurer la mise en oeuvre d'un programme de relèvement commun (le plan Marshall), et, en particulier, d'en superviser la répartition.

En 2010, l'OCDE compte 34 pays membres, regroupe plusieurs centaines d,experts dans ses centres de recherche à Paris (le siège est au Château de la Muette) et publie fréquemment des études économiques, analyses, prévisions et recommandations de politique économique et des statistiques, principalement concernant ses pays membres.