En Chine, Auchan lance son équivalent d'Amazon Go

5 000
5 000 magasins alimentaires automatisés devraient ouvrir en Chine
avant fin 2017.

À Shanghai, Auchan a ouvert son premier magasin sans personnel, où l’intelligence artificielle, les étiquettes RFID et le paiement par mobile sont rois.

Un point de vente hautement technologique mais au choix restreint

Alors qu’Amazon expérimente, depuis décembre 2016 à Seattle, son premier magasin physique sans caisses, Auchan vient d’ouvrir à Shanghai un point de vente sans personnel.

Pour entrer dans ce point de vente d’à peine 20 mètres carrés, le client doit faire enregistrer son visage par une caméra située à l’extérieur, puis saisir un code à usage unique qui lui est envoyé par SMS. Une fois à l’intérieur, il prend ses articles, comme dans un supermarché normal. Au moment de passer en caisse, il approche les étiquettes RFID du scanner, avant de régler son achat via une application mobile (Alipay ou WeChat Pay). En cas de problème en caisse, le client peut appuyer sur un bouton pour dialoguer avec un téléconseiller par webcam.

Les magasins offrent un assortiment de 500 à 800 produits, essentiellement des denrées alimentaires de longue conservation comme des biscuits, des chips, des nouilles et des boissons. Chaque nouveau client reçoit actuellement un bon d’achat de 60 yuans (7,5 euros).

Peu après l’ouverture, les dysfonctionnements se font fréquents

C’est, du moins, comment cela doit fonctionner. Dans la réalité, les problèmes se font fréquents. Lorsque nos confrères de Technode.com sont venus tester le magasin, par exemple, après le passage en caisse, l’intelligence artificielle a signalé à un client qu’il avait des articles non réglés, alors qu’il avait tout réglé. Les journalistes ont également trouvé une bouteille de vin sans étiquette RFID, qu’ils ont réussi à emporter avec eux sans régler.

5 000 magasins de ce type devraient ouvrir avant fin 2017

Auchan a ouvert ce magasin en partenariat avec BingoBox, une société chinoise développant toute la partie intelligence artificielle du magasin. Auchan, pour sa part, s’occupe de restocker le magasin avec ses produits. Les prix pratiqués sont les mêmes que dans les magasins Auchan habituels ailleurs en Chine, soit inférieurs de 5 % à la moyenne de la concurrence.

BingoBox espère ouvrir 5 000 magasins de ce type avant fin 2017, Auchan ayant été retenu comme partenaire sur toute la région de l’Est de la Chine. En attendant, la société a tout intérêt à résoudre les bugs techniques : depuis son ouverture, le magasin a déjà dû fermer deux fois pour permettre à BingoBox de résoudre les dysfonctionnements.


A découvrir