Les complémentaires santé vont bien augmenter en 2019

50 %
Sur ces 10 dernières années, les cotisations liées à la mutuelle santé
ont augmenté de près de 50%.

Les cotisations des complémentaires santé pour 2019 devraient bel et bien augmenter. Des hausses attendues mais qui pourraient atteindre jusqu'à 34%. 

Les complémentaires santé augmentent jusqu'à 34% en 2019

Mauvaise nouvelle pour débuter l'année, les complémentaires santé vont augmenter en 2019. Mathieu Escot, responsable des études à l’UFC-Que choisir, constate ainsi dans Le Parisien : « Les hausses concernent de multiples complémentaires : certaines atteignent 5% voire 9% et même... 34% sur un contrat. Mais il est encore difficile d’analyser ces hausses. Elles peuvent concerner des contrats réévalués parce que déficitaires ».

Si ces hausses peuvent surprendre, certaines mutuelles se défendent et évoquent diverses causes pour les justifier : un rééquilibrage du contrat, la réforme sur les audioprothèses et les soins dentaires et la réforme du reste à charge zéro mise en place par le gouvernement Macron. Pourtant cette loi devaitempêcher les mutuelles d'augmenter les tarifs des cotisations.

Durant cetet dernière décennie, les cotisations liées à la mutuelle santé ont augmenté de près de 50%

Pour rappel, l'UFC avait prévenu fin décembre 2018. Mais, selon ses calculs, elle estimait que les cotisations des Français à leur assurance santé allaient augmenter en moyenne de 4 %, même si elle avouait aussi que pour certains contrats l’inflation pourrait tout de même dépasser les 20 %. Elle considérait alors que ces hausses allaient surtout pénaliser les particuliers non salariés (indépendants, mutuelle pour retraités, étudiants…) qui ne bénéficient pas d’une couverture collective.

Pourtant pour 2019, Marianick Lambert, porte-parole de France Assos Santé, estime dans Le Parisien : « il n’y a aucune raison que les mutuelles et assureurs augmentent leurs tarifs en prétextant l’impact de la réforme car il n’y aura quasiment aucune incidence avant 2020. Par ailleurs, les fédérations d’assurances et mutuelles se sont engagées devant le président Macron à ne pas augmenter leurs tarifs sous le prétexte de la réforme "100% santé" ». 

Et, au final, cela n'est pas vraiment une surprise puisque ces augmentations s'ajoutent à celles qui ont déjà eu lieu dans le passé. En effet, sur ces 10 dernières années, les cotisations liées à la mutuelle santé ont même augmenté de près de 50%


A découvrir