Coronavirus : pourquoi regrouper ses crédits ?

60 %
Le regroupement de crédits permet de diminuer jusqu'à 60% des crédits
en cours sur les mensualités de l?emprunteur.

La crise sanitaire du coronavirus a mis un frein à l'économie mondiale. De nombreux Français se retrouvent dos au mur dans l’incapacité de payer leurs crédits du fait d’une baisse drastique de leurs revenus. Les banques s’inquiètent déjà que les impayés de crédits n’augmentent fortement. 

Les aides qui soutiennent les Français

Depuis l’entrée en confinement le 17 mars dernier, le gouvernement a mis en place un arsenal d’aides pour à la fois soutenir les entreprises mais aussi les salariés et les indépendants. Alors que pour la majorité des Français, les revenus ont baissé du fait de la pandémie de Covid-19, ils bénéficient d’un soutien financier leur permettant de pallier la crise économique. Les foyers les plus modestes touchent une prime de 150 euros auxquels s’ajoutent 100 euros par enfant.

De même, certains salariés bénéficient du chômage partiel avec des salaires réduits à 84% du salaire horaire net. Le salarié payé au Smic perçoit son salaire intégralement. Un fonds de solidarité a également été mis en place pour les très petites entreprises. Les TPE, indépendants, micro-entrepreneurs et professions libérales qui font la demande bénéficient d’une aide défiscalisée de 1.500 euros. Toutefois, ces aides ne suffisent pas dans certains cas. 

Les avantages de regrouper ses crédits

Malgré ces aides, chacun doit penser à optimiser la gestion de son budget beaucoup plus serré. Pour éviter l’endettement, les Français ont la possibilité de procéder à un regroupement de crédits en cours quelque soit le type de prêt (crédit à la consommation, prêt immobilier, découvert, etc.). Pour cela, l’établissement spécialisé rachète les différents crédits auprès des créanciers. Puis, il crée un nouveau crédit unique et détermine une seule mensualité tout en en prenant en compte le plafond d’endettement et un reste à vivre minimum.

Cette solution permet d’une part de conserver un budget pour les dépenses du quotidien une fois les factures payées mais aussi de réduire considérablement le taux d’endettement. Ce dernier est déterminant pour évaluer si un ménage peut faire face aux échéances de crédit immobilier. Le taux d’endettement est généralement de 33%. C’est également l’occasion pour l’emprunteur d’optimiser les différents crédits et de simplifier la gestion de son budget. Il pourra, en outre, diminuer considérablement ses mensualités, jusqu’à 60% en moyenne. Il faut noter que le regroupement de crédit allonge dans le même temps la durée de remboursement. Cela signifie que les intérêts sont également rallongés et majorent le coût total du crédit. 

Clarifier sa situation financière

Prenons l’exemple d’un foyer qui détient 3 crédits. Premièrement, un prêt immobilier arrivant à échéance dans 10 ans, un prêt pour l’achat d’une voiture qui arrive à échéance dans 3 ans et enfin un crédit provenant d'une carte de crédit à rembourser dans un an. Ce ménage rembourse chaque mois un montant mensuel de 1600 euros pour ces trois crédits. Ce foyer pourra en regroupant ses crédits rembourser une mensualité réduite de 700 euros sur 13 ans environ.

Toutefois, il est important d’être accompagné par un conseiller de confiance lors du regroupement de crédits. Ce spécialiste sera à même d’expliquer dans le détails les nouvelles conditions du crédit. Cela inclut les frais de courtage, les frais de dossier mais aussi l’assurance. De même il sera capital pour l’emprunteur de ne pas souscrire à de nouveaux emprunts excédant la capacité de remboursement. 


A découvrir