1 salarié sur 2 estime ne pas avoir les compétences nécessaires

43 %
43% des salariés français pensent que, même s'ils travaillent dur, ils
ne réussiront pas aussi bien que les générations plus âgées.

Alors que les entreprises françaises s’apprêtent à verser leur contribution unique à la formation professionnelle et à l'alternance, la marketplace de l'enseignement en ligne Udemy publie une étude d’après laquelle les salariés français estiment manquer cruellement en compétences professionnelles.

8 salariés sur 10 estiment que les compétences requises ne seront pas les mêmes d’ici cinq ans

Le monde du travail évolue rapidement, et bon nombre de Français sentent déjà qu’ils n’ont pas toutes les compétences nécessaires pour travailler efficacement aujourd’hui, voire faire face à l’évolution future de leur métier. Et ce sentiment ne fait que s’amplifier ces dernières années.

Selon un sondage mené par la marketplace de l'enseignement en ligne Udemy, 93% des salariés français s'accordent pour dire qu'il existe un déficit de compétences (en 2017, 81% étaient de cet avis). Par ailleurs, 49% se sentent personnellement touchés par le déficit de compétences (contre 32% en 2017), et 78% estiment que les compétences nécessaires pour faire leur travail changeront d'ici cinq ans.

Pour 75% des salariés, leur formation initiale n’a pas suffi

Ce sondage nous apprend aussi que seuls 50% des salariés français pensent que leur formation leur a permis d'acquérir les compétences requises pour leur travail actuel. 75% ont par ailleurs déclaré avoir dû acquérir des compétences supplémentaires pour exercer efficacement leur métier.

Nos compatriotes font aussi état d’un certain pessimisme. Ainsi, 63% des sondés pensent qu'ils ont moins d'opportunités d'évolution professionnelle que les générations précédentes, un sentiment encore plus marqué chez les Millenials (69%). Par ailleurs, 43% des répondants pensent que, même s'ils travaillent dur, ils ne réussiront pas aussi bien que les générations plus âgées.


A découvrir