Encore des mesures qui vont faire trinquer les familles !

6000 EUROS
Les allocations familiales sont réduites de moitié pour les ménages
touchant plus de 6 000 euros par mois.

Vous le savez, François Hollande et le gouvernement accélèrent le processus de destruction de la politique familiale française, alors même que c'est la seule politique qui fonctionne depuis des années et qui a fait de la France une exception du point de vue démographique et conciliation vie professionnelle-vie familiale.

Le principe essentiel de cette politique familiale est son caractère universel avec les mêmes allocations pour tous les enfants, celles-ci ne dépendant pas des revenus, mais de la composition de la famille. La finalité de cette politique est de rapprocher les familles avec enfants des familles sans enfants en termes de niveau de vie. Ce n'est donc pas une politique sociale destinée à aider les plus défavorisés (c'est le cas d'autres prestations mais pas de celles-ci).

La mise sous condition des allocations familiales signe donc la fin du principe même de la politique familiale française. Et on peut s'attendre, bien-sûr, à ce que les seuils annoncés soient très rapidement baissés. Il y aura donc d'autant plus de familles qui cotiseront plus qu'elles ne recevront...

A cette atteinte gravissime au soutien apporté par la nation aux familles s'ajoute la modification du congé parental (2 ans pour un conjoint et 1 an pour l'autre conjoint, celui-ci étant perdu s'il n'est pas pris par ce dernier).

Ces mesures délétères atteindront les enfants tout d'abord, les parents, l'économie et l'avenir de la France ensuite. Le coût de la réduction très importante du congé parental sera majeur (1 place en crèche coûte environ 5 fois plus chère qu'1 congé parental) tandis que l'économie annoncée sur les allocations familiales sera bien moindre qu'annoncée à l'origine, très faible ensuite (coûts de traitement...), puis coûteuse au final, la solidarité familiale étant mise à mal, donc l'entraide à l'égard des chômeurs, des personnes âgées, malades, handicapées, etc, Tout cela, en effet, sera d'autant plus à charge de l'Etat.

Les syndicats et associations familiales ont tous exprimés leur forte opposition.

Cependant, avec "Les familles plumées" il nous paraît fondamental d'aller au-delà, c'est-à-dire de ne pas laisser passer des mesures aussi graves sans appeler nos concitoyens à l'exprimer fortement eux aussi, c'est-à-dire dans la rue. Sans cela, ces mesures ne pourront qu'être confirmées par le Parlement dans les jours qui viennent, et d'autres ne manqueront pas d'être rapidement ajoutées.

Des mesures en cours d'adoption par le parlement vont impacter lourdement les familles.


Une nouvelle modification du congé parental dont la durée sera, pour l'immense majorité des familles, réduite d'une année. Les problèmes de garde d'enfants seront insolubles. Et concilier vie professionnelle et vie familiale va être impossible.
? Comment allons nous faire garder nos enfants ?

La mise sous condition de ressources des allocations familiales, qui revient à supprimer le principe d'universalité de la politique familiale. Et nous savons bien que les seuils de réduction des allocations seront abaissés année après année.
? Les enfants ne sont donc plus égaux devant la république !

Les constantes remises en cause du quotient familial touchent toutes les familles, à commencer par celles aux revenus les plus modestes dont les impôts ont augmenté d'une ou plusieurs centaines d'euros. Et cela s'ajoute à beaucoup d'autres mesures fiscales.
? Stop au racket des familles !

LA POLITIQUE FAMILIALE, MOTEUR DE L'ÉCONOMIE, A ASSURÉ À LA FRANCE UN DYNAMISME DÉMOGRAPHIQUE UNIQUE EN EUROPE. DÉMOLIR CETTE POLITIQUE SERAIT UN DÉSASTRE !

SOYONS SOLIDAIRES ! MOBILISONS-NOUS !

TOUS DANS LA RUE
DIMANCHE 23 NOVEMBRE 2014 !

Infos pratiques : www.lesfamillesplumees.fr


A découvrir

Familles Plumées

Les Familles plumées, ce sont des citoyens, des pères et mères de familles, des enfants, des grands-parents, des célibataires qui veulent tirer la sonnette d'alarme face à des mesures du gouvernement qui vont détruire la politique familiale.


Les Familles plumées, c'est un collectif derrière lequel tous ceux qui le souhaitent peuvent se rassembler en toute simplicité pour dire non à la réforme du congé parental qui aboutira à sa réduction de 3 à 2 ans, non à la mise sous conditions de ressources des allocations familiales et non à de nouvelles mesures fiscales supportées par les familles comme la baisse du quotient familial.


Les Familles plumées, c'est une initiative citoyenne pour mobiliser les français aux côtés des associations familiales et autres organisations déjà engagées pour faire entendre la voix des familles contre les mesures du gouvernement.