La fin de la fin du monde ? Et si l'épidémie était finie ?

90 %
90% des Français estiment que les prix ont augmenté avec la crise
sanitaire.

Je vous retrouve avec plaisir après ces quelques jours d’absence. Avec Hélène nous voulions vous remercier pour vos dizaines de messages de soutien, simples, profonds, émouvants, gentils, et qui représentent autant de petits gestes d’amour tellement précieux. Merci à vous tous.

Cette semaine dans la vidéo du JT du grenier, je voulais vous proposer un nouveau jeu.

Et si l’on jouait à « l’épidémie est finie » ? Si c’était la fin de la fin du monde, et le début du faisons comme avant ?

Vous entendez, sans doute comme moi, cette petite musique joyeuse du déconfinement.

Alors passons en revue, ici, tous les éléments de la fin de crise sanitaire.

Qu’avons nous dans la besace des optimistes ? Des décès en baisse, des services de réa qui se vident, une vie qui partout reprend ses droits, des transports qui reprennent vie, des limitations qui disparaissent, et même prochainement des cafés et restaurants qui devraient rouvrir, sans oublier les zoos ou les parcs d’attractions.

Nous avons également des plans de relance pour nous faire consommer et acheter l’une des 400 ou 500 000 voitures actuellement en stock dans les concessions françaises. Tant pis si c’est du diesel, faut bien faire repartir les usines.

Ce petit jeu intellectuel de la crise est finie, l’épidémie terminée, est important.

Il faut envisager toutes les possibilités.

La semaine prochaine nous jouerons à l’inverse, mais cette semaine, soyons volontairement optimiste.

C’est pour cette raison que la lettre STRATEGIES du mois de mai 2020 est consacrée à ce sujet.

Elle s’appelle « La fin de la fin du monde » !

Je vous y parle de tous les signes pouvant plaider pour la fin de l’épidémie.

Je vous y parle également longuement de toutes les techniques de communication, de manipulation, et pour tout dire de tous les mensonges qui ont été faits à l’égard des populations lors de ces derniers mois. Je vous en parle, mais je vous donne quelques éléments factuels permettant surtout de les illustrer.

Si l’on nous a menti dans les grandes largeurs pendant les presque 6 derniers mois que nous venons de vivre, il est fort probable, que l’on nous mente tout autant et même peut-être encore plus dans les 6 prochains mois.

Dans la prochaine vidéo nous regarderons ensemble tous les éléments qui plaident pour une reprise de l’épidémie, un confinement en yo-yo et la poursuite d’une crise, une crise longue et durable, aussi sanitaire qu’économique.

Encore merci à vous pour vos soutiens si nombreux.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !


A découvrir

Charles Sannat

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l'Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011.

Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com

Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.