Le fabricant des mouchoirs Lotus va supprimer 1 000 emplois

95 MILLIONS
Essity a réalisé un bénéfice net de 95 millions d'euros au troisième
trimestre.

On ne connait pas forcément le nom de l'entreprise, mais ses produits sont partout dans les maisons : Essity produit en effet les fameux mouchoirs en papier Lotus. En difficulté, le groupe suédois a annoncé la suppression de 1 000 postes.

Essity est né en 2017, de la séparation en deux sociétés du groupe suédois SCA. La première branche est spécialisée dans l'exploitation sylvicole et dans le papier, la seconde entité — Essity — fabrique des produits d'hygiène et d'entretien : mouchoirs en papier donc, mais également papier toilette, couches, serviettes, démaquillants, etc. Une activité en recul sur les principaux marchés de l'entreprise, à savoir l'Europe et l'Amérique du Nord. Essity fait de plus face à une concurrence qui a accru sa compétitivité.

Bénéfice en chute

Le résultat se ressent dans les performances de la société. Au troisième trimestre, le bénéfice net d'Essity a été de 95 millions d'euros, c'est moitié moins que l'an dernier durant la même période (2,1 milliards d'euros). L'entreprise a lancé un plan de restructuration qui doit lui permettre de réaliser des économies de l'ordre de 86,6 millions d'euros. Cela implique une réduction des effectifs d'environ 1 000 personnes.

Plan d'économies

Essity n'a pas indiqué où les compressions d'effectifs allaient se réaliser. Mais les coupes claires seront bientôt réalité puisque les économies doivent être effectuées dès l'année prochaine. En août, l'entreprise fermait son usine de Seine-Maritime qui fabrique du papier hygiénique, avec à la clé 80 suppressions de postes. Essity est présent dans 150 pays.


A découvrir