Après la gastro, l'épidémie de grippe s'installe en France

2 Régions
Grippe : 2 régions sont passées en phase épidémique

Alors que l’épidémie de gastro-entérite continue sa progression en France, pour concerner désormais la quasi-totalité du territoire, l’épidémie de grippe saisonnière semble s’installer elle aussi.

Vous sortez tout juste d’une courte mais violente gastro ? Au contraire, vous vous réjouissez d’être passé entre les mailles du filet ? Attention, le virus de la grippe pourrait bien lui aussi vous contaminer… 

Grippe : l’Île-de-France et la Provence-Alpes-Côte d'Azur sont en phase épidémique  

Selon le dernier bulletin épidémiologique de l’agence Santé publique France, publié le 15 janvier, les indicateurs de l’activité grippale en métropole sont en augmentation, et le seuil épidémique de la grippe saisonnière a déjà été franchi dans deux régions : l’Île-de-France et la Provence-Alpes-Côte d'Azur. Les 11 autres régions métropolitaines sont quant à elles en phase pré-épidémique.

Si dans la majorité des cas, la grippe se traduit par une forte fièvre, des frissons, des douleurs articulaires et musculaires, une grande fatigue pouvant être accompagnées de toux, des complications peuvent survenir chez les personnes fragiles, qui mènent parfois malheureusement à la mort. Depuis le début de la surveillance, 135 cas graves de grippe ont été admis en réanimation précise Santé publique France. Tout comme la gastro-entérite, qui sévit toujours, le virus de la grippe est extrêmement contagieux.

Vaccin, mesure d’hygiène : comment se protéger contre le virus de la grippe ?

Les autorités sanitaires ne cessent de le répéter, pour se prémunir contre le virus de la grippe saisonnière, le vaccin reste la meilleure façon de se protéger, surtout chez les personnes les plus fragiles. Et « il est encore temps de se faire vacciner » alertait sur Sud Radio le 13 janvier dernier Stéphane Pichon, qui préside l’ordre des pharmaciens dans le Sud-Est. Tout en précisant qu’ « il faut une bonne dizaine de jours pour être immunisé ». Sachant que le vaccin de la grippe est efficace entre 8 et 12 mois, « Si on se fait vacciner en octobre, on est protégé jusqu'en juin-juillet ». 

Comme tous les ans, la question du degré d’efficacité du vaccin reste posée. Les souches de virus de la grippe diffèrent d’une année sur l’autre : la formule du vaccin est donc renouvelée tous les ans, mais il est élaboré sur la base du virus qui a sévi l’année précédente. L’année dernière, « L’efficacité vaccinale était de 69% contre A(H1N1), de 33% contre A(H3N2) chez l’ensemble des personnes à risque et de 47% tous virus confondus », a précisé Santé publique France. Mais il faudra attendre le début de l’été pour avoir une réponse sur le virus de la grippe de cet hiver.

Vaccin ou pas, adoptez une bonne fois pour toutes les règles d’hygiène élémentaires, qui vous protègeront non seulement de la grippe, mais de la plupart des autres virus saisonniers : lavez-vous les mains soigneusement le plus souvent possible, toussez ou éternuez dans votre coude, utilisez des mouchoirs en papier à usage unique et, personne ne vous en tiendra rigueur, saluez de loin famille, amis et collègues ! Si vous ne le faites pas pour vous, faites-le pour eux !

 


A découvrir

Aurélie Giraud

Aurélie Giraud, juriste de formation, titulaire d'une maîtrise de droit public (Sorbonne, Paris I), est journaliste à Economie Matin, après avoir travaillé comme correctrice et éditrice sur de nombreux manuscrits de livres, dont ceux de son mari, Jean-Baptiste Giraud, puis secrétaire de rédaction.