Gaz, électricité, Assurance chômage : tout ce qui change au 1er août 2020

1,3 %
Les tarifs réglementés du gaz vont augmenter de 1,3% à partir du 1er
août 2020.

Déjà durement touché par la crise du coronavirus et le confinement, le portefeuille des ménages ne sera pas épargné en août. Voici tout ce qui change à partir du 1er août 2020, avec tout de même quelques surprises.

Énergie : hausse des tarifs du gaz et de l’électricité 

Après une baisse de 0,3% en moyenne en juillet, les tarifs de l'électricité augmentent en août : + 1,3% en moyenne. Dans le détail, cette hausse ne sera que de 0.7% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson et de l'eau chaude, de 0.3% pour les clients qui utilisent le gaz uniquement pour la cuisson et de 1.4% pour les foyers qui se chauffent au gaz. Cette hausse s'explique en partie par les coûts des réseaux, qui sont revus annuellement, et servent à financer le Réseau de transport d'électricité selon la Commission de régulation de l'énergie, l'autorité administrative chargée de veiller sur le bon fonctionnement du marché de l'énergie en France. 

Autre hausse : fixés par l'État, à près de 24 millions d’abonnés, les tarifs réglementés (hors taxe) de l'électricité fournie par EDF augmentent de 1.55%, dès samedi 1er août.

Automobile : baisse de la prime à la conversion 

La réforme de l'Assurance chômage suspendue jusqu'au 1er janvier 2021, connaîtra quelques modifications dès le 1er août. L'entrée en vigueur des premières séries de mesures ne s'appliquera qu'aux personnes ayant perdu leur emploi entre le 1er août et le 31 décembre 2020. Concrètement, depuis le 1er novembre, il fallait avoir travaillé au moins six mois sur les 24 derniers mois pour ouvrir des droits, au lieu de quatre mois sur les 28 derniers.

Quelques coups de pouce tout de même

Le gouvernement va reconduire la prime à la conversion, mais avec des modalités revues. À partir du 3 août, les conducteurs qui souhaitent acheter une voiture Crit’air 1 ou 2 pourront bénéficier d’une prime de 1.500 à 3.000 euros. Elle était de 3.000 à 5.000 euros auparavant. En ce qui concerne l’achat d’un véhicule hybride ou électrique, cette prime peut aller de 2.500 à 5.000 euros en fonction des revenus, contre environ 6.000 auparavant.

Autre petit coup de pouce pour le budget des ménages : l’allocation de rentrée scolaire (ARS). Elle est valorisée exceptionnellement de 100 euros et sera versée les 4 et 18 août 2020 à près de 3 millions de familles.  


A découvrir