Immobilier 100% entre particuliers : 3 bonnes raisons d'acheter maintenant

Etre propriétaire est le souhait de nombreux Français. Et si c’était le moment idéal pour acheter son premier logement, maison ou appartement, ou vendre son habitation actuelle pour en acquérir une nouvelle plus adaptée à ses besoins ?

Présent depuis 1992 sur le secteur immobilier, L’immobilier 100% entre particuliers encourage les ménages, qu’ils soient primo ou secundo-accédants, à franchir le cap. Les taux d’emprunt sont en effet très attractifs rappelle le leader de l’achat vente de particulier à particulier. De plus de nombreuses aides permettent de faciliter le financement de l’acquisition et d’acheter ainsi un logement au meilleur prix. C’est maintenant qu’il faut en profiter soutient le spécialiste de la vente immobilière entre particuliers car la conjoncture pourrait se montrer moins favorable aux acheteurs en raison de la hausse continue des prix des biens immobiliers.

2018 : des taux toujours exceptionnels pour financer l’achat d’un bien immobilier

Attractifs depuis plusieurs mois, les taux des crédits immobiliers continuent de se situer à des niveaux extrêmement bas se réjouit L’immobilier 100% entre particuliers, spécialiste depuis 1992 de la diffusion d’annonces immobilières de particulier à particulier. Afin d’atteindre leurs objectifs, les banques se livrent en effet une concurrence acharnée qui profitent aux acheteurs. Grâce aux politiques agressives des établissements de prêts, les acquéreurs bénéficient de conditions idéales pour emprunter à des taux très faibles. De quoi faciliter l’achat d’un appartement ou d’une maison au meilleur prix. En juin 2018, les taux d’emprunt moyens permettant de financer l’achat d’un bien immobilier se sont établis selon les régions, entre 1.40% et 1.50% pour les crédits sur 15 ans et entre 1.70% et 1.75% pour les crédits sur 20 ans. Les meilleurs dossiers ont pu décrocher des prêts encore plus avantageux, pouvant descendre jusqu’à 0.96% sur 15 ans et 1.12% sur 20 ans selon le bureau d’études d’Empruntis. Toutefois malgré l’attractivité des offres de prêt, avec des taux proches des records historiques de l’automne 2016, les conditions ne permettent plus de compenser la hausse des prix des logements. Le courtier en crédit immobilier note une progression des mensualités des prêts à l’habitat de 0.1% à 9.1% dans 10 des 11 plus grandes villes françaises.

L’immobilier 100% entre particuliers encourage les acheteurs potentiels, et notamment les primo-accédants, à se lancer. Les banques proposent en effet des conditions de crédit très avantageuses aux ménages qui souhaitent devenir propriétaires de leur résidence principale pour la première fois depuis au moins deux ans. Pour obtenir un bon crédit, L’immobilier 100% entre particuliers conseillent aux acheteurs potentiels de soigner leur dossier avant de prendre rendez-vous avec leur banquier pour solliciter une demande de prêt à l’habitat. Ce dernier va étudier les trois derniers relevés de compte ; il est donc important d’éviter les découverts et les dépenses importantes durant cette période afin de mettre en avant sa stabilité financière. Solder ses différents crédits à la consommation peut également être une bonne idée dans le cas où les revenus sont modestes.

Pourquoi il faut acheter maintenant un bien immobilier ?

Après une année 2017 record en matière de transactions immobilières, la belle santé du marché immobilier français pourrait s’effriter légèrement en 2018 prédit L’immobilier 100% entre particuliers. Les prix des biens, déjà en hausse l’an dernier, continuent de progresser dans la majorité des grandes villes, c’est pourquoi il est urgent d’acheter maintenant si l’on souhaite faire une acquisition au meilleur prix conseille le spécialiste de la vente de particulier à particulier depuis plus de 25 ans.

Le baromètre LPI-SeLoger publié en mai 2018 indique que les prix des logements ont continué de grimper dans plus de la moitié des grandes métropoles françaises. La palme de la plus forte hausse revient à Bordeaux. Dans la préfecture de la Gironde, les prix des appartements anciens ont enregistré en un an une envolée de 16.2%. A Lyon, les prix ont enflammé de plus de 9% et à Rennes, la ville la plus importante de Bretagne, ils ont bondi de 8.7%. Une tendance haussière que confirme la projection des indices de prix de l’immobilier des notaires réalisée à la fin mai à partir des avant-contrats de vente. Selon ces experts de l’immobilier, les prix des appartements anciens devraient enregistrer une hausse de 4% sur un an et ceux des maisons de 2.2%.

Plusieurs aides permettent de faciliter l’achat d’un bien immobilier en 2018

De nombreuses aides permettent de faciliter l’achat d’un bien immobilier en 2018 rappelle L’immobilier 100% entre particuliers. Le spécialiste de l’immobilier de particulier à particulier en détaille quelques-unes mais conseille aux acheteurs potentiels de se renseigner auprès d’un conseiller bancaire ou d’un notaire pour connaitre les éventuels autres dispositifs auxquels ils pourraient prétendre en fonction de leur situation personnelle.

Le prêt à taux zéro

Parmi les aides qui permettent de faciliter l’accès à la propriété en 2018 figure le prêt à taux zéro, également connu sous l’acronyme PTZ. Cette aide financière ne date pas de cette année rappelle L’immobilier 100% entre particuliers. En effet ce coup de pouce de l’Etat est entré en vigueur en janvier 2011. Accessible aussi bien dans l’immobilier ancien que pour l’achat d’un logement neuf, il est en revanche réservé aux primo-accédants c’est-à-dire aux particuliers qui n’ont pas été propriétaires de leur résidence principale dans les deux années qui précèdent l’émission de l’offre de prêt. De plus, pour en bénéficier diverses conditions sont à respecter. Des conditions de ressources d’une part mais également des conditions géographiques. Si l’achat porte sur un logement ancien, des travaux d’amélioration d’un montant minimum de 25% du coût total de l’opération doivent être engagés afin d’assimiler le bien à un logement neuf. Attention, le bien immobilier acheté doit être destiné à devenir la résidence principale de l’acquéreur. Celui-ci ne pourra donc pas le louer avant le terme du remboursement du prêt.

Le prêt conventionné

Le prêt conventionné est une aide précieuse pour financer l’achat d’une résidence principale. Il peut permettre en effet de financer l’intégralité du coût de la construction ou de l’acquisition du logement, qu’il soit neuf ou ancien, mais aussi certains travaux d’agrandissement, d’amélioration énergique ou encore d’adaptation (pour le handicap notamment). Vous pouvez en bénéficier même si vous ne disposez pas d’apport personnel. Autres avantages, cette aide est accessible sans conditions de ressources et elle permet à l’acheteur potentiel de percevoir l’aide personnalisée au logement (APL). La durée du prêt oscille entre 5 et 30 ans, avec la possibilité d’aller jusqu’à 35 ans. En revanche comme pour le prêt à taux zéro, l’acheteur ne doit pas mettre en location le bien.  Attention précise L’immobilier 100% entre particuliers, toutes les banques ne proposent pas le prêt conventionné. De plus les taux peuvent varier d’un établissement à l’autre. Pour 2018, ces derniers peuvent osciller entre 3.10% et 3.55% en fonction de la durée du prêt.

Le prêt d’accession sociale

Destiné aux particuliers qui souhaitent réaliser l’acquisition d’une résidence principale, le prêt d’accession sociale (PAS) peut également permettre de financer le coût de travaux dans un bien déjà acquis indique L’immobilier 100% entre particuliers (travaux d’économie d’énergie, d’agrandissement, de mise aux normes d’habitabilité…). En revanche seuls les ménages dont les ressources ne dépassent pas un certain plafond de ressources, variable selon la composition du foyer fiscal ainsi que de la zone géographique, sont éligibles. Le montant de ce plafond est fixé par arrêté. Ce prêt, aidé par l’Etat, peut permettre de couvrir l’intégralité du coût de l’opération même sans apport personnel précise L’immobilier 100% entre particuliers. Il permet également de profiter de frais de dossier limités à 500 euros, d’obtenir une réduction sur les émoluments du notaire et d’ouvrir droit à l’APL (aide personnalisée au logement). La durée du prêt peut aller de 5 à 30 ans (avec la possibilité de rallonger le crédit jusqu’à 35 ans). Attention, comme pour le prêt conventionné, seules certaines banques proposent le prêt d’accession sociale. 

Le prêt Action Logement

Réservé aux salariés travaillant dans une société privée non agricole employant au minimum dix personnes, le prêt Action Logement (anciennement connu sous le nom de 1% Logement) s’adresse en priorité aux primo-accédants qui souhaitent acheter un bien immobilier ou aux particuliers qui sont déjà propriétaires à condition qu’ils s’engagent à vendre leur habitation actuelle. L’acheteur potentiel doit opter pour un logement neuf, un terrain à bâtir ou un bien ancien dont les travaux d’amélioration permettent d’atteindre les niveaux de performance énergétique requis par la RT 2012. D’un montant pouvant aller jusqu’à 30% du coût total de l’opération avec un maximum variable selon la zone géographique (allant de 7.000 à 10.000 euros en zone C et de de 15.000 à 25.000 euros en zone A et A bis), le prêt Action Logement (PAL) permet de bénéficier d’un taux d’emprunt très attractif. Il peut de plus être intégré dans l’apport personnel.

S’il quitte l’entreprise, et quelle qu’en soit la raison (fin de contrat, départ à la retraite, démission ou licenciement), le salarié n’a pas à rembourser le crédit par anticipation note L’immobilier 100% entre particuliers. Pour solliciter ce dispositif, le salarié doit déposer une demande auprès de son employeur.

Le prêt d’épargne logement (PEL) et le compte d’épargne logement (CEL)

Le prêt d’épargne logement (PEL), de même que le compte d’épargne logement (CEL) peut servir à financer un projet d’achat immobilier, pour un logement neuf ou ancien, et obtenir un prêt bonifié. Le montant du crédit va dépendre de la date d’ouverture du compte et des intérêts acquis. Il faut savoir que les PEL ouverts depuis le 1er mars 2011 peuvent uniquement permettre de financer l’acquisition d’une résidence principale. L’immobilier 100% entre particuliers rappelle que les PEL et les CEL ouverts depuis le 1er janvier 2018 ne permettent plus de profiter de la prime d’Etat. Toutefois les droits de ces produits d’épargne sont transférables aux ascendants et aux descendants. Un acheteur potentiel qui possède un PEL ou un CEL peut donc profiter des droits de ses parents si eux-mêmes sont titulaires d’un livret d’épargne.

D’autres dispositifs permettent de faciliter le financement d’un bien immobilier rappelle L’immobilier 100% entre particuliers qui encourage les acheteurs potentiels à bien se renseigner avant de se lancer dans leur projet d’achat afin de pouvoir bénéficier des différents coups de pouce existants.


A découvrir