Lactalis va retirer toutes les boîtes de lait infantile produites à Craon

17,3 MILLIARDS
Lactalis a réalisé en 2017 un chiffre d'affaires de 17,3 milliards
d'euros.

Lactalis est contraint de retirer toutes les boîtes de lait infantile produites dans son usine de Craon, en Mayenne. Une décision qui intervient après que de nouveaux cas de contamination à la salmonellose sont apparus en Europe.

« Toute boîte de lait infantile produite sur le site de Craon en Mayenne, quelle que soit la date de fabrication, dans tous les lieux de commercialisation, en particulier la grande distribution et les pharmacies », a exigé Bruno Le Maire ce samedi 13 janvier, après une rencontre avec Emmanuel Besnier, le PDG du numéro un mondial des produits laitiers. Une mesure « radicale », a convenu le ministre de l'Économie, rendue indispensables pour « éviter tout nouveau problème sanitaire ». Lactalis n'en a effectivement pas terminé avec ce dossier.

Mesure radicale

Vendredi, deux nouveaux cas de salmonellose liés à la consommation de produits laitiers Lactalis ont été identifiés en Grèce et en Espagne. Ils s'ajoutent aux 37 cas recensés en France, dont 35 dont les autorités sanitaires françaises sont sûres et certaines qu'il s'agit de consommation de lait contaminé produit par l'usine Lactalis de Craon. Ce retrait de toutes les boîtes intervient après quatre autres rappels qui n'ont pas donné les résultats escomptés. Pour Bruno Le Maire, le groupe n'a pas pris ses responsabilités, il a « gravement failli ».

L'échec de Lactalis

Le gouvernement exige d'Emmanuel Besnier « davantage de transparence », ce qui serait un « gage de confiance pour les consommateurs et l'ensemble des Français ». Le président de Lactalis, d'un naturel très discret, va communiquer « publiquement » sur les causes de cette contamination dès qu'elles seront établies. Des investissements seront ensuite affectés à l'usine de Craon afin d'en garantir la sécurité sanitaire.


A découvrir