Les films français à l'international : une chute importante mais a priori temporaire

34 millions
En 2016, les films français ont fait 34 millions d'entrées à
l'étranger.

Les chiffres viennent de tomber, les films français à l'étranger enregistrent un net recul. Une contre performance tout à fait ponctuelle, on l'espère.


Les superstitieux y verront une confirmation de leurs craintes, le vendredi 13 janvier, l'organisme qui assure la promotion du cinéma français à l'étranger, Unifrance, annonçait des résultats en net recul. Sur 2016, les films français ont fait 34 millions d'entrées à l'étranger contre 111,4 l'année précédente, soit une division par trois. Il a manqué des grands succès, comme Taken 3, seuls 5 films ont dépassé le million d'entrées contre 10 en 2015.

Les 10 meilleurs succès au box-office ne sont d'ailleurs pas forcément des films qui ont cartonné en France, les voici :
Le Petit Prince
Oppression
Le Goût des merveilles
Les Nouvelles Aventures d'Aladin
Un Homme à la hauteur
Les Saisons
Mustang
L'Etudiante et Monsieur Henri
Chocolat
Elle

Ces entrées à l'étranger sont fondamentales pour le cinéma français, elle dépassent parfois les entrées sur le sol national (111,4 millions de spectateurs contre 71,8 en 2015, 144,1 contre 81,4 en 2012), et s'inscrivent en général dans le même ordre de grandeur (sur 2007-2011). La chute de 2016 s'avère donc inquiétante, même si les responsables d'Unifrance (Jean-Paul Salomé et Isabelle Giordano) ne semblaient pas inquiets de ce trou d'air, les sorties prévues pour 2017 les rendent en effet optimistes (notamment Valérian, la superproduction de Luc Besson, ou les comédies Raid Dingue de Dany Boom et Knock d'Omar Sy).

Ces 34 millions de téléspectateurs étrangers représentent tout de même 230 millions d'euros de recettes, qui bénéficieront prioritairement aux principaux exportateurs français, dans l'ordre : Wild Bunch, Pathé, Gaumont, EuropaCorp, TF1 Studio, Le Pacte.

L'Europe occidentale est le premier marché d'exportation pour le film français (notamment l'Italie, l'Allemagne, l'Espagne et la Belgique) devant l'Amérique du Nord, l'Amérique latine, l'Europe centrale et orientale, l'Asie, l'Afrique et le Moyen-Orient, puis l'Océanie.

Après l'annonce de ces résultats, fut lancé le MyFrenchFilmFestival.com qui présente une sélection de films récents et de courts métrages sur les principales plateformes de diffusion dans le monde (iTunes, Google Play, Amazon, etc.). 6,5 millions de téléspectateurs avait vu l'édition précédente, souhaitons-lui un grand succès, sans superstition aucune.


A découvrir

Philippe Herlin

Philippe Herlin est économiste, Docteur en économie du Conservatoire National des Arts et Métiers, il a publié plusieurs ouvrages chez Eyrolles et rédige des chroniques hebdomadaires pour Goldbroker.

Il écrit tous les vendredis un article sur l'art et la culture vus à travers l'économie, et intervient ponctuellement sur d'autres sujets.

Son site : philippeherlin.com.