Marché Actions: Il ne fallait pas paniquer...

Le rebond de la semaine aura été spectaculaire.

Après la forte correction de début février, nous vous avons invité à « éviter les portes de saloon » et avons maintenu nos allocations en l’état. Bien nous en a pris : sur la semaine, les bulls auront nettement repris le pas sur les « bears » (et quelques algorithmes zélés à la vente !) dans un contexte de bonnes publications d’entreprises. Seule l’inflation US nous aura offert quelques instants de frayeur à mi-semaine. Le CAC progresse de 4% sur la semaine, le Nasdaq de 5,5% et le S&P 500 de 4,3%, sa meilleure semaine depuis 2013. Reprise de risque oblige, l’USD reprend sa glissade et l’EUR/USD repasse même brièvement les 1,25 et ce malgré un 10 ans US proche des 3%.

Europe

La production industrielle de la zone euro progresse de 0,4%, contre 0,2% attendus et de 5,2% sur un an.

États-Unis

Les prix à la consommation progressent de 0,5% en janvier, nettement au-dessus des 0,3% attendus et après une hausse de 0,2% en décembre. Les ventes de détail se contractent de plus de 0,3% en janvier.

Japon

Le PIB progresse de 0,5% en annualisé sur le dernier trimestre 2017 contre 1% attendus.

Sociétés

Schneider Electric finit l’année très favorablement avec une croissance organique de 4,6% au T4, portée par de très bonnes dynamiques sur les divisions moyenne tension et IT.

Applied Materials publie des résultats au-dessus du consensus. Le chiffre d’affaires a progressé de 28% à 4,2 Mds$ contre 4,12 Mds$ attendus. La société annonce un  rachat d’actions pour 6 Mds$ et le doublement de son dividende.

Danone publie un Q4 encourageant avec une croissance organique de +3,7%, tirée par de très bons chiffres sur les eaux et la nutrition spécialisée, avec un effet de mix produits très positif.

Marriott a publié des résultats au-dessus du consensus mais la guidance pour 2018 déçoit. Le chiffre d’affaires a atteint 5,9  Mds$, contre 5,5 Mds$ un an plus tôt et 5,7 Mds$ attendus.

Wessanen affiche une croissance organique de 6,1% au dernier trimestre, finissant ainsi l’année à +7,7%. Le groupe continue sa stratégie de développement sur ses marques fortes Bjorg et Bonneterre. De nombreux lancements et de nouvelles géographies vont continuer à alimenter la croissance.

Baidu publie un chiffre d’affaires en hausse de 29% à 23,6 Mds Yuan (3,62 Mds$) au Q4 et de +20% sur l’année à 84,8  Mds  Yuan (13,03  Mds$). Le profit opérationnel est en hausse de 118% ! La société veut donner à sa filiale vidéo iQiyi les moyens financiers de continuer la course en l’introduisant en bourse aux USA.

Conclusion

Les marchés seront fermés cette semaine en Chine jusqu’à mercredi, et lundi les marchés américains font relâche pour cause de « President’s day ».

Nous restons encore sous les plus hauts, mais il faudra rester vigilants dans les prochains jours, la volatilité étant de retour et l’interprétation de toute « mauvaise » statistique pouvant mener à des sur-réactions compte tenu de valorisations élevées.

Le niveau de la dette US, le sort de la coalition allemande, les élections en Italie, le retour de l’inflation… sont autant de thèmes déclencheurs potentiels de reflux sur les marchés. Nous maintenons ainsi nos expositions dans nos fonds d’allocation avec un biais prudent. Nous nous réjouissons par ailleurs de nous retrouver pour certains de nos fonds en territoire positif en 2018, et ce après une année 2017 déjà très satisfaisante.

Extrait de la Lettre Hedbo d'Athymis Gestion avec l'aimable autorisation de son auteur.


A découvrir

Stéphane Toullieux

Stéphane Toullieux est le Président d'Athymis Gestion.

Stéphane a près  de 25 ans d’expérience dans la Finance dont 13 années au sein de Financière de l’Echiquier dont il a été Directeur Général. Il a contribué à faire de cette société une des principales sociétés de gestion de portefeuille indépendantes à Paris.

Stéphane a participé aux programmes Value Investing et DSI de la Columbia Business School ainsi qu’au programme PEVC 2015 de la Harvard Business School.

Passionné d’entrepreneuriat et de nouvelles technologies, Stéphane Toullieux est notamment Mentor du Startup Leadership Program et présent au conseil de plusieurs Startups.

« Le Monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une page » - Saint Augustin. Stéphane a voyagé dans 35 pays sur 5 continents.

Il est diplômé de l’Edhec option Finance.