Airbnb : propriétaires, ne vous trompez pas de ville !

4 800 euros
Dans la commune de Roz-sur-Couesnon, à proximité du Mont Saint-Michel,
un loueur Airbnb gagne 4 800 euros par an en moyenne.

Airbnb, le célèbre site de locations courte durée, vient de dévoiler le revenu moyen de ses loueurs dans un grand nombre de villes françaises. Les futurs propriétaires souhaitant effectuer un investissement locatif peuvent donc choisir leur future ville en connaissance de cause.

Investir dans un meublé de tourisme : mieux vaut opter pour une ville touristique

Les statistiques publiées par Airbnb révèlent que les appartements situés dans de petites communes où se trouvent des monuments réputés procurent à leurs propriétaires un revenu beaucoup plus important que les appartements situés dans des villes moyennes n’ayant pas d’intérêt touristique particulier. À Pierrefonds (Oise), une commune de tout juste 1 800 habitants mais ayant sur son territoire un célèbre château, un propriétaire qui loue son logement sur Airbnb touche en moyenne 2 700 euros par an. À Épernay, la « capitale du champagne », un loueur touche même 3 100 euros en moyenne. Même constat à La Roche-Guyon (Val-d’Oise, 450 habitants) : 2 000 euros par an en moyenne.

Les communes situées à proximité immédiate d’un monument font preuve elles aussi d’un fort potentiel d’attraction. Ainsi, à proximité du Mont Saint-Michel, par exemple, à Dol-de-Bretagne (5 500 habitants) un loueur tire 2 100 euros par an en moyenne de sa location Airbnb. On gagne 3 100 euros à Avranches (7 800 habitants), 3 500 euros à Pontorson (4 400 habitants) et même 4 800 euros à Roz-sur-Couesnon (1 000 habitants).

Pour maximiser vos revenus, pensez « transports » et « agglomération »

Le fait de mettre en location un appartement situé à proximité d’un aéroport est lui aussi gage de revenus conséquents. À Beauvais (Oise), principale « porte d’entrée » à Paris pour les compagnies aériennes low-cost, un loueur gagne 2 200 euros par an. Même phénomène dans les communes situées à proximité immédiate de l’aéroport d’Orly (Val-de-Marne) : 2 000 euros par an pour un propriétaire à Wissous (7 600 habitants), 2 500 euros à Villeneuve-le-Roi (19 800 habitants) et 3 300 euros à Thiais (28 800 habitants). Et cela, alors même qu’à Créteil, le chef-lieu du département, un loueur gagne seulement 1 400 par an en moyenne.

Dernier conseil, ne pas sous-estimer le potentiel de communes avoisinant une grande ville : une location Airbnb peut y rapporter même davantage que dans la grande ville en question. C’est le cas par exemple de l’agglomération de Dijon. À Dijon même, un loueur gagne 1 600 euros en moyenne, alors qu’à Longvic son confrère gagne 1 700 euros et même 2 700 euros à Quetigny. Même cas de figure dans l’agglomération de Nancy : 1 700 de revenus par an en moyenne dans les limites de Nancy contre 1 800 euros à Lunéville, 1 900 euros à Laxou et même 3 300 euros à Malzéville.


A découvrir