Les marchés veulent désormais la baisse des taux !

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

« Wall Street a terminé la séance de mercredi en baisse, le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, ayant apparemment douché les espoirs de voir cette dernière abaisser les taux d’intérêt dans le courant de l’année ».

Wall Street flageole.

Wall Street tremble.

Wall Street cherche en réalité du « carburant » pour alimenter sa hausse éternelle.

La Fed, la banque centrale américaine avait « trop » poussé sa montée des taux d’intérêt. Du coup ce qui devait arriver arriva, et les marchés plongèrent à partir d’octobre 2018 et pendant le dernier trimestre.

Puis la Fed face à la panique décida d’en terminer avec les hausses et annonça une « pause ».

Une pause salvatrice pour tous nos « investisseurs ».

Mais après presque 5 mois de pause et avoir repris le terrain perdu les marchés veulent plus. Beaucoup plus.

Des sous, on veut des sous gratuits !

Voici quelques propos tenus par Jerome Powell le Gouverneur de la Fed lors de la conférence de presse de fin de la réunion du Federal Open Market Committee (FOMC).

« Nous estimons que notre politique monétaire est adaptée à la situation du moment; nous ne voyons guère de motif de la faire évoluer dans un sens ou dans l’autre »,

« Si l’inflation persistait à rester en deçà de l’objectif de 2% nous en serions préoccupés et nous le prendrions en compte dans la détermination de la politique monétaire ».

D’accord Jerôme mais est ce que vous allez baisser les taux demandent les journalistes financiers?

« Je ne peux vraiment pas être plus précis »… quand c’est pas clair, c’est pas clair, et quand c’est pas clair en général cela veut dire non… surtout que les marchés veulent de l’argent gratuit.

Les zinvestisseurs sont « naïfs » !

Il n’y a aucune raison pour la Fed de baisser ses taux.

Certes Donald Trump le réclame à cor et à cri et l’on comprend bien sa communication politique. Regardez je suis le gentil, je demande de l’argent gratuit pour tout le monde. La Fed va attendre que la situation se dégrade un peu plus.

Lorsque ce sera le cas, alors la Fed d’ici 6 à 12 mois baissera ses taux ou imprimera ce qu’il faut de dollars, ou fera de la TMM ou je ne sais quelle invention monétaire, mais se débrouillera pour alimenter tout ce petit monde en bons sous-sous gratuits.

Les marchés repartiront à la hausse et Trump dira « Haaa…; si on m’avait écouté il y a un an ».

Powell sera désigné comme le méchant du dernier James Bond.

Trump lui sera le gentil chevalier blanc pour gagner son second mandat.

La dette augmentera. Les dollars vaudront moins. Il y aura une inflation (douce) sur les matières premières, et l’on gagnera encore un ou deux ans de cette façon-là. Le Congrès votera un nouveau relèvement du plafond de la dette, et tout le monde continuera de faire semblant de croire qu’imprimer de la monnaie ou créer de la richesse c’est la même chose.

Tout le monde fera semblant de croire qu’il y a de la croissance quand vous faites 4$ de nouvelles dettes pour 1 seul dollar de PIB.

Tout le monde hurlera sur ceux qui disent que tout cela n’est juste qu’une immense fiction imaginaire du même ordre que la partie de Monopoly en famille pendant les vacances.

On vous disait avant que vous étiez pessimistes. Maintenant on vous dit « complotiste », « fasciste » ou encore « Fake News ».

Pourtant imprimer de la monnaie n’a jamais créé de croissance ou plus précisément de création de richesses. Sinon, tout serait très, très facile. Mais dans un monde où tout doit se résumer en 140 caractères sous forme de tweet, il est assez normal de croire aux miracles.

Le réveil sera dur. Profitez du sommeil généralisé pour entasser les actifs tangibles, vous former, et vous désensibiliser au mieux d’un système moribond.

Des sous. Ils veulent des sous qui n’existent pas. Ils veulent qu’on leur fabrique des sous et qu’on leur donne. Hahahahahahahahahahaahahahhahaah…..

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Article écrit par Charles Sannat pour Insolentiae


A découvrir

Charles Sannat

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l'Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011.

Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com

Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.