Michel Sapin : la croissance nulle du 2e trimestre était "clairement temporaire"

1 %
Le gouvernement table sur une croissance de 1% en 2015.

Croissance, es-tu là ? Jusqu'à présent, le climat des affaires tous secteurs confondus s'est légèrement amélioré en France en août. L'Insee le situe à 100 points, soit son plus haut niveau depuis l'été 2011. Forcément, le gouvernement envoie des plans sur la comète.

Le retour de la croissance bientôt attendu

Cet indice conforte l'exécutif dans sa prévision de croissance pour 2015, selon le ministre des Finances Michel Sapin. Des prévisions tablant sur une croissance de 1% en 2015 et 1,5% en 2016. D'après le ministre, les enquêtes de conjoncture publiées le jour-même par l'Insee montrent que "la reprise se diffuse dans l'économie". La croissance nulle du 2e trimestre a donc été"clairement temporaire".

Tout comme le climat des affaires a connu une hausse d'un point, passant de 99 à 100, l'indice synthétisant le moral des industriels a lui aussi connu une légère progression: de 102 points en juillet à 103 points aujourd'hui. C'est au-dessus de sa moyenne de longue période (100 points), précise l'Institut national de la statistique et des études économiques.
 

Baisse des investissements

Néanmoins, les industriels français ont revu en forte baisse leurs prévisions d'investissements pour 2015. L'enquête trimestrielle de l'Insee également publiée jeudi révèle que ces prévisions tombent de 7 % en avril à +2% désormais. La révision à la baisse des prévisions "concerne essentiellement les secteurs de la fabrication de matériels de transport et celui des autres industries", souligne l'Insee dans son communiqué.
 

Le secteur de la fabrication de biens d'équipement a maintenu sa prévision à -1%. Dans la fabrication de matériels de transports, la prévision a été nettement abaissée, à +4% contre +14% en avril, dont +2% pour l'automobile contre +15%. Les autres industries prévoient quant à elles désormais un investissement en hausse de 1% contre +7% en avril.

A contrario, les industries agroalimentaires ont relevé leurs prévisions, à +9% contre +5% en avril.

 


A découvrir

Lea Pfeiffer

Née en 1994, Léa Pfeiffer débute des études en journalisme audiovisuel à l'ISCPA de Paris une fois sortie bachelière de l'Ecole Boulle. Elle écrit occasionnellement des articles pour Economie Matin et le Journal de l'Economie. En parallèle, Léa Pfeiffer a déjà réalisé deux documentaires : "Aveugles 2.0", et "Capitale Zéro Déchêts". 

@aloonontheweb