Avec l'ouragan Sandy, Twitter, Facebook et Instagram explosent leurs compteurs

Sur l'ensemble des médias sociaux, le mot « Sandy » a été mentionné
4,8 millions de fois lundi.

« Il y a désormais dix photos postées chaque seconde avec les hashtags sandy ou frankenstorm (surnom donné par les Américains à cet orage monstrueux), la plupart montrant des gens se préparant à affronter l'ouragan ou des scènes extérieures ». Pour Kevin Systrom, le fondateur et PDG d'Instagram, le célèbre service de partage de photos filtrées racheté par Facebook, c'est du jamais vu, rapporte le Wall Street Journal. Sur l'ensemble des médias sociaux, le prénom féminin « Sandy » a été mentionné 4,8 millions de fois lundi, contre 1,9 millions de fois la veille, dimanche, alors qu'en temps normal, ce mot n'apparaît que 3 000 fois par jour.


A découvrir

Laure De Charette

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.

Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.