Paris Photo et fotofever : le week-end de la photographie à ne pas manquer

68.000
Pour sa 23e édition, 68.000 visiteurs sont attendus au Grand Palais
pour l'exposition Paris Photo.

Comme tous les ans, voici LE week-end parisien dédié aux passionnés de photographie, simple amateur ou collectionneur.

Paris Photo est la plus importante foire de photographie contemporaine au monde, cette manifestation illustre la position de leader de la France dans cet art. Cette place de numéro un tient à plusieurs éléments comme l’école française de la photographie (Doisneau, Lartigue, Cartier-Bresson, etc.), mondialement célèbre, les Rencontres d’Arles, le plus important festival de photographie au monde, les agences de photojournalisme, sur le déclin aujourd’hui néanmoins, plusieurs institutions reconnues (Maison européenne de la photographie, Musée du Jeu de paume), des ventes aux enchères importantes réalisées à Paris (Artcurial, Christie’s, Sotheby’s). Preuve de cette influence, Paris Photo lancera un salon à New York en avril 2020, on lui souhaite tout le succès possible.

Pour sa 23e édition, Paris Photo accueille sous la verrière du Grand Palais 180 galeries et 33 éditeurs, avec 57 nouveaux exposants par rapport à 2019 dont 38 premières participations, et globalement deux tiers d’exposants internationaux. 68.000 visiteurs sont attendus. Dans ce parcours extrêmement riche, nous voudrions signaler les photos d’arbres suspendus dans le vide de Thibaud Brunet (galerie Binome), les superbes photographies grand format prises dans les airs d’exploitations minières d’Edward Burtynsky et qui montrent des paysages dévastés (Nicholas Metivier Gallery), les magnifiques grands formats de ruines grecques d’Axel Hütte (galerie Ruzicska), les portraits déjantés de Tim Walker (Michael Hoppen Gallery).

Il ne faudra pas non plus manquer fotofever au Carrousel du Louvre qui présente, avec 100 galeries, surtout des artistes émergents. Le prix des œuvres photographiques des artistes émergents démarre aux alentours de 300 euros et peut atteindre 5000 euros, ce qui fait de la photographie l’un des arts les plus abordables. Un salon incontournable pour les collectionneurs débutants.

Signalons également Photo Saint Germain, qui expose des artistes dans différents lieux rive gauche, et Le Salon de la photo, porte de Versailles axé, lui, sur le matériel. Pour les futurs artistes !


A découvrir

Philippe Herlin

Philippe Herlin est économiste, Docteur en économie du Conservatoire National des Arts et Métiers, il a publié plusieurs ouvrages chez Eyrolles et rédige des chroniques hebdomadaires pour Goldbroker.

Il écrit tous les vendredis un article sur l'art et la culture vus à travers l'économie, et intervient ponctuellement sur d'autres sujets.

Son site : philippeherlin.com.