La pénurie de bière guette !

2
Les Français consomment 2 milliards de litres de bière chaque année.

Alerte à la pénurie de bière ! Alors que la coupe du monde de football bat son plein et que les températures ne cessent de grimper, l’Europe risque de se retrouver en pénurie de petites bulles.

La bière, les sodas, mais aussi les glaces et même les producteurs de viandes font face à une pénurie inattendue de dioxyde de carbone industriel (CO2) qui frappe toute l’Europe. Ces industries utilisent le gaz carbonique pour donner le pétillant aux boissons, il sert aussi de réfrigérant pour la glace carbonique, et pour étourdir les animaux avant de partir à l’abattoir. La situation est critique pour tous ces secteurs, notamment celui de la bière.

Pénurie de petites bulles

Le Royaume-Uni est particulièrement touché par ces difficultés : le fournisseur Booker limite ses vente à dix caisses de bières et cinq de cidre ou de boissons sans alcool à ses fournisseurs ; le groupe Coca-Cola admet rencontrer un problème affectant l’approvisionnement de CO2 dans le pays. Aux Pays-Bas, le géant Heineken fait des pieds et des mains pour s’approvisionner un peu partout en Europe. Que se passe-t-il ? 

La production va repartir

Selon la revue spécialisée Gas World, cette situation est le résultat de l’entretien programmé des usines de production du dioxyde de carbone en Europe du Nord, ainsi que de la baisse de la production de l’ammoniac, dont est dérivé le CO2 industriel utilisé par l’industrie agro-alimentaire. Cette pénurie ne devrait toutefois pas durer : en France, Air Liquide a assuré que la production allait être relancée le plus rapidement possible.


A découvrir