Vaut-il mieux prêter au Botswana ou à la France ?

98 %
La dette publique de la France s'élève, au 31 mars 2018, à environ
2250 milliards d'euros, soit environ 98% du PIB.

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Cet édito sera très court. C’est à vous d’analyser avec attention le tableau que je vais soumettre à votre sagacité et à votre propre analyse pour forger votre propre jugement.

Vaut-il mieux prêter au Botswana qu’à la France ? Comprenez quelles obligations de quel pays il vaut mieux acheter.

Bon, remarquez, cela fonctionne aussi avec la Russie, ou encore le Nigéria ou même l’Algérie qui sont des pays très peu endettés en termes de ratio dettes/PIB.

Ce classement n’est évidemment pas le mien et parfaitement officiel. On ne peut plus officiel même, et ce que révèle ce classement est assez effrayant pour l’épargnant occidental.

La conclusion, je vous la livre : il vaut mieux éviter la France, les États-Unis, le Japon ou encore l’Espagne, l’Italie ou la Grèce… Vous pouvez acheter de la dette russe, algérienne ou encore estonienne, bref, rien de très intuitif quand on y pense, mais de quoi tordre le cou à quelques idées reçues.

Si on ne prend en considération que le ratio dette sur PIB, la hiérarchie des pays les plus sûrs change fondamentalement. Évidemment, ce n’est pas si simple, car il faut aussi prendre en compte les risques des pays, politiques et autres, mais tout de même.

Voici le classement, enfin, disons les meilleurs élèves pour le premier tableau !

Hoooo…. zut alors, je ne vois ni la France, ni les Etats-Unis, ni le Japon ni l’Espagne ou l’Italie…

Haaaa…. oui j’oubliais, dans la liste, ils sont dans les dernières places du classement ! Voici le dernier tableau :

Pour avoir accès à l’ensemble de ce classement c’est directement sur le lien ici

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Article écrit par Charles Sannat pour Insolentiae


A découvrir

Charles Sannat

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l'Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011.

Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com

Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.