Le prix des cigarettes va augmenter en Andorre

110 MILLIONS
Les recettes tirées de la vente de tabac représentent 110 millions
d'euros chaque année pour Andorre.

Les fumeurs qui cherchent à économiser sur le prix des cigarettes connaissent bien Andorre, petit territoire enclavé entre la France et l’Espagne, où le tabac est vendu à des prix défiant toute concurrence. Cela devrait toutefois changer.

Le gouvernement andorran a en effet voté pour la mise en place d’une nouvelle réglementation touchant le prix du tabac. Les cigarettes et autres produits du tabac ne pourront être vendus à un prix inférieur à plus de 35% de leurs équivalents commercialisés en France ou en Espagne. C’est ainsi qu’un paquet de cigarettes qui coûte 8 euros dans l’Hexagone ne pourra être vendu moins de 5,20 euros en Andorre. C’est déjà un bon prix par rapport aux tarifs français ; mais c’est plus élevé que ce que l’on trouve actuellement.

Quantité maximale

Les amateurs de bonnes affaires étaient déjà limités par la quantité maximale qu’ils pouvaient acheter : pas plus de 300 cigarettes par voyage. Mais dans les faits, ce quota est souvent dépassé, les consommateurs parvenant à sortir d’Andorre des quantités bien plus importantes qui alimentent le trafic. Le détour par Andorre pour faire le plein de tabac, et en profiter pour réaliser une plus-value, sera moins intéressant une fois que cette mesure aura été mise en place. Le texte doit encore être promulguée.

Lutte contre le trafic

Selon le ministère de l’Économie d’Andorre, la nouvelle législation doit aider à la réduction de la contrebande, tout en préservant la compétitivité du pays. Le territoire, qui récupère chaque année 110 millions d’euros sur la vente de cigarettes, avait pris un engagement auprès de l’Union européenne, celui de réduire la différence sur le prix du tabac. La lutte contre le trafic de cigarettes est soutenue par la France : les deux pays ont mis en place des unités mixtes de douaniers pour multiplier les contrôles. 


A découvrir