Les restaurants attirent à nouveau les Français

0,6 %
La fréquentation dse restaurants a grimpé de 0,6 % en 2017.

Après quelques années de crise, liée notamment à la crise économique ambiante et au fait que les ménages ont dû se serrer la ceinture, voilà que les Français ont décidé de se remplir à nouveau la panse : la fréquentation des restaurants est en hausse même si ce n’est pas encore le rush pour trouver une table. Une bonne nouvelle pour le secteur.

Une bonne année 2017 et des bonnes années en perspective

Selon l’étude du cabinet NPD Groupe publiée lundi 27 novembre 2017, les Français ont décidé de s’asseoir un peu plus souvent au restaurant en 2017 : 10,5 milliards de fois, très précisément. Un nombre en hausse de 62 millions sur un an, soit 0,6 %, qui permet aux restaurateurs de retrouver le sourire : leur chiffre d’affaires devrait en bénéficier fortement.

Surtout, la tendance ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin. S’il n’est pas question de voir le secteur exploser, le cabinet NPD Group prévoit deux années de croissance : 111 millions de visites en plus en 2018 et même 124 millions de plus en 2019 par rapport à 2018. De quoi garantir une croissance supérieure à 1 % au secteur ce qui ne devrait pas déplaire aux professionnels.

Le hamburger domine le marché et sa croissance

Si les restaurateurs seront heureux de voir que les deux prochaines années devraient être bénéfiques pour leur activité, ce ne sera pas le cas de tous, malheureusement : la croissance du secteur est portée par la mode très américaine du hamburger, selon le cabinet NPD Group, que les restaurateurs français ont ajoutés aux menus non sans les franciser un peu.

Les fast foods, par exemple, devraient connaître une croissance de 3,5 % en 2017. Mais la livraison à domicile et les nouveaux cafés qui proposent également de la restauration vont porter la croissance : dommage pour les plus traditionnels restaurants qui proposent de la bonne nourriture française.


A découvrir


Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

 

Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio