Un retour à la normale mi-avril et la dissolution de Génération identitaire. Le 18h du 3 mars 2021 de PolitiqueMatin.fr

Le gouvernement a décidé de valider la dissolution du mouvement
Génération identitaire.

Un retour à la normale mi-avril et la dissolution de Génération identitaire. Retour sur l'actualité politique du mercredi 3 mars 2021.

Gabriel Attal évoque un retour à la normale « peut-être dès la mi-avril »

Le porte-parole du gouvernement a annoncé mercredi à la sortie du conseil des Ministres que la situation sanitaire reviendrait à la normale « peut-être dès la mi-avril ». Ainsi, selon Gabriel Attal avec l'accélération de la campagne de vaccination, les mesures sanitaires pourraient se relâcher en avril.

Cependant, Gabriel Attal rappelle cependant que les contaminations sont en hausse mais que « toute la France n'est pas touchée de manière homogène ». Malgré la situation « nous commençons à travailler sur des protocoles pour rouvrir le pays progressivement » a déclaré le porte-parole.

Gérald Darmanin annonce la dissolution de Génération identitaire

Autre annonce au sortir du conseil des Ministres de ce mercredi 3 mars 2021, la dissolution du mouvement d'extrême droite Génération identitaire, annoncée par Gabriel Attal. « Ce conseil des Ministres a été l'occasion d'une décision importante, attendue, la dissolution de Génération Identitiaire. Par cette décision nous mettons fin aux activités parfois violentes d'un groupe qui avait depuis fort longtemps coupé les ponts avec la République » a-t-il déclaré.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin a relayé la nouvelle via son compte Twitter, partageant le décret entérinant la décision : « L'association 'Génération identitaire' a été dissoute ce matin en conseil des ministres, conformément aux instructions du Président de la République. Comme le détaille le décret que j'ai présenté, elle incite à la discrimination, la haine et la violence. A lire »

Christophe Castaner choisirait Mélenchon en cas de duel contre Marine Le Pen

Invité sur Europe 1, mercredi 3 mars 2021, l'ancien ministre de l'Intérieur et actuel président du groupe LREM à l'Assemblée, Christophe Castaner, déclare que dans l'éventualité d'un duel opposant Marine Le Pen à Jean-Luc Mélenchon au second tour de la présidentielle, son vote irait au leader de la France Insoumise.

« Je fais une vraie différence entre Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. Moi, je soutiendrais à ce moment-là Jean-Luc Mélenchon » a-t-il déclaré, ajoutant : « Ça s'appelle le front républicain. Je l'ai déjà fait et je continuerai à le faire. Ceux qui l'abandonnent font le lit du Front national ».

Anne Hidalgo peine à convaincre avec son idée d'école en extérieur

La maire de Paris Anne Hidalgo a proposé en début de semaine de mettre en place des cours à l'extérieur pour éviter de nouvelles mesures de confinement. Une annonce qui intervient au cœur de l'hiver et qui peine à convaincre. « Je propose aussi à l'Éducation nationale de permettre aux enseignants de faire classe en extérieur toutes les fois que cela sera possible » avait-elle déclaré.

Une proposition que soutient le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer « Je l'ai dit au printemps dernier, à la sortie du confinement, en m'inspirant de ce qu'il se passe au Danemark. Ce sont des choses que l'on peut dire même quand il n'y a pas de contamination. Faire cours dehors peut être très agréable et positif ».


A découvrir