Santé : les mères célibataires à la peine

37 %
37% des enfants pauvres vivent dans une famille monoparentale

Comment élever, seule, ses enfants, sans y laisser sa santé ? Le défi est immense. Aussi n'est-il pas étonnant que les mères célibataires aient plus de risques que les autres de développer certaines maladies après 50 ans. C'est du moins ce qu'affirment les résultats d'une récente étude américaine sur la monoparentalité dans différents pays développés, publiée dans le journal of epidemiology of health. 

24 heures sur 24

En soi, il n’est pas étonnant d’apprendre que les mères célibataires s’épuisent pour jongler, en solo, entre vie professionelle et vie privée. Jusqu’à y laisser parfois leur santé. 

D’après l’étude, l’état de santé des mères célibataires varie en fonction du pays où elles habitent et des politiques sociales et familiales mises en œuvre. Ainsi les femmes qui souffrent le plus de la monoparentalité sont les mères anglaises, américaines, danoises et suédoises, du moins dans le monde occidental.

Une santé plus fragile

Parallèlement, les femmes mères avant 20 ans, celles qui élèvent leur enfant seule depuis plus de 8 ans et les divorcées auraient plus de risque d’avoir une santé fragilisée après 50 ans.

D’après l’étude, 1 femme américaine sur 3 est un parent isolé avant 50 ans. En comparaison, 1 Française sur 5 est une mère célibataire, en Suède et au Danemark ce sont environ 2 femmes sur 5.


A découvrir

Laure De Charette

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.

Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.