Plus d'un enfant sur deux a peur de devenir pauvre

87 %
Et 87 % des parents craignent que leurs enfants ne deviennent plus
pauvres qu'eux.

C’est l’un des effets de la crise qui ne touche pas seulement les adultes. Selon le dernier baromètre du Secours populaire, plus d’un enfant français sur deux aurait peur de devenir pauvre, "plus tard".

5 % des enfants pensent déjà être pauvres

L’avenir est sombre pour les enfants français. Selon le dernier baromètre du Secours populaire, 60 % des enfants français auraient peur de devenir pauvre, quand ils seront grands. Pire encore, 5 % des enfants interrogés auraient même l’impression de l’être déjà. A noter que seulement 36 % des sondés ne semblent pas subir cette crainte.

La peur de la précarité augmente avec l'âge

Ce sondage, qui porte sur un échantillon de 505 enfants âgés de 8 à 14 ans, révèle également que cette peur de la précarité augmente en même temps que l’âge. Ainsi alors 52 % des enfants de 8 à 10 craignent de ne pas pouvoir joindre les deux bouts plus tard, ce chiffre grimpe à 63 % chez les 11-14 ans.

Les parents s'inquiètent pour leurs enfants

Et les enfants ne sont pas les seuls à s’inquiéter pour leur avenir. Les parents eux-même craignent que leur progéniture ne tombe dans la précarité. En effet, 87 % des adultes interrogés par le 9ème baromètre annuel Ipsos ont peur que leurs enfants connaissent un jour une situation de pauvreté plus élevée que la leur.


A découvrir

Jean-Baptiste Le Roux

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour RCF où il est en charge de l'actualité sur web. Il a travaillé pour Perspective Entrepreneurs, Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et ancien membre de l'Association des Journalistes de Défense.