SNCF : voici le nouvel abonnement « télétravail »

83 %
Pour 83% des Français, le télétravail va se pérenniser.

La SNCF tente, en ce mois de septembre 2021, de s’adapter à ce que les Français espèrent être le futur de leur emploi, à savoir une organisation hybride mêlant présentiel et télétravail toutes les semaines, ou au moins le plus possible. Pour ce faire, un nouvel abonnement dédié aux télétravailleurs a été lancé.

Moins cher que le forfait annuel… mais pas illimité

Le forfait Télétravail de la SNCF présente avant tout un avantage tarifaire par rapport au forfait Annuel dont il est une déclinaison. L’abonnement « Mon Forfait Annuel Télétravail », selon le transporteur, serait ainsi environ 40% moins cher que l’abonnement « Mon Forfait Annuel », pour les mêmes trains : TGV Inoui et Intercités.

Pourquoi moins cher ? Simple : là où l’abonnement Mon Forfait Annuel prévoit un nombre de trajets illimité entre le domicile et le lieux de travail, l’abonnement Mon Forfait Annuel Télétravail ne prévoit que 250 trajets par an, du lundi au jeudi. Impossible donc de l’utiliser pour rentrer chez soi le vendredi, par exemple, ce qui peut bloquer certains télétravailleurs.

S’adapter à l’organisation du travail hybride à venir

Néanmoins, l’abonnement aura de quoi séduire les salariés qui peuvent se permettre de faire quelques jours de télétravail chaque semaine, voir alterner entre une semaine en présentiel et une semaine en distanciel. Car c’est ce qu’espèrent les salariés français qui ont été nombreux à devoir télétravailler durant la crise, certains ayant même télétravaillé pour la première fois.

Pour s’abonner, la SNCF laisse jusqu’au 9 du mois en cours pour un début d’abonnement le 1er du mois suivant, et ainsi de suite. Le transporteur précise en outre que les abonnés à « Mon Forfait Annuel » peuvent basculer sur la version télétravail assez simplement, anticipant des négociations entre salariés et employeur à venir, à mesure que la situation pandémique se stabilise.


A découvrir