La SNCF a aussi besoin de TGV à un seul étage

740
Le TGV du futur à deux niveaux d'Alstom peut transporter jusqu'à 740
passagers.

La SNCF n’a pas uniquement besoin de TGV à deux niveaux, des « A380 » comme l’appelle Guillaume Pepy, le patron de l’entreprise. Celle-ci a aussi besoin de TGV à un seul étage.

Dans une interview au Parisien, le patron de la SNCF plaide pour des TGV à un seul niveau pour rouler sur les lignes secondaires, et mieux desservir les villes moyennes. Guillaume Pepy reconnait au TGV un rôle dans l’aménagement du territoire, « et il le restera », assure-t-il. Mais il pointe une difficulté pour son entreprise : « Alstom ne construit plus depuis 1993 que des TGV à deux étages. Donc on achète que des jumbos qui peuvent emporter entre 515 et 650 passagers. On ne peut pas mettre un TGV 'jumbo' en milieu de journée et courir le risque de n'avoir que 70 personnes à bord ». Pour Guillaume Pepy, c’est « du gâchis d’argent public ».

TGV « Jumbo » de plus de 500 places

Les lignes saturées doivent continuer à faire rouler des TGV à deux niveaux. Mais « pour les lignes qui ne sont pas engorgées », il faut selon lui réfléchir à la possibilité d’avoir « non plus uniquement des TGV Jumbo de plus de 500 places, mais également des TGV de 300 places qui seraient moins chers à l'achat ». Le directeur de la SNCF déplore que seule la France ait des TGV à deux niveaux. Ces derniers ont certes permis de faire baisser les prix, « mais si l'on veut une desserte plus fine du territoire, il nous faut des TGV de moins grande capacité ».

Desserte des villes moyennes

Cette desserte affinée du territoire passe également par une réforme des péages ferroviaires. Les opérateurs qui paient une redevance pour faire rouler leurs trains sur les infrastructures de SNCF Réseau pourraient ainsi être poussés à desservir les villes moyennes. Le règne des « A380 » du fer n’est pas prêt de s’arrêter : la SNCF a en effet commandé à Alstom 100 TGV « du futur » comprenant deux étages.


A découvrir