Téléphonie mobile : vers la fin du roaming en Europe pour 2017

1,14
A partir de samedi, la minute de télécommunication reçue en Europe
vous coûtera 1,14 centime d'euro.

En juin 2017 l'itinérance des données mobile deviendra gratuite en Europe. Vous ne paierez pas plus cher en téléphonant depuis l'étranger, que de chez vous. 

En attendant la fin programmée des frais d'itinérance en Europe, entrent en vigueur samedi 30 mai des règles imposées par la Commission Européenne  afin de limiter ces frais, dans un premier temps. Des règles qui s'appliqueront de droit à tous les opérateurs mobiles européens. 

Le roaming est le nom en anglais de l’itinérance mobile, cette fonction géniale qui vous permet de partir avec votre smartphone dans un autre pays européen, et de pouvoir y être joint, ou de pouvoir appeler qui vous voulez de là-bas. Un principe qui coûtait jusqu'alors assez cher au consommateur, qui découvrait quelques mois plus tard une note bien salée sur sa facture mobile. 

Téléphonie mobile : des appels à moindre coût en Europe

Mais tout cela n'est bientôt plus qu'un lointain cauchemar. La minute d’appel téléphonique reçu, en Europe, sur votre portable, vous coûtera à partir de samedi 30 avril 1,14 centime d’euro. Si votre patron vous appelle pendant votre week-end en amoureux sur les gondoles à Venise, une demie-heure de remontée de bretelles ne vous coûtera que 33 centimes. Autant dire que vous ne pourrez pas vous servir de cette excuse pour écourter la conversation.

Les appels sortants, ceux du pays visité vers la France ? Ou encore vers d’autres pays européens ? Guère plus : 5 centimes la minute. Là encore, plus d’excuses pour ne pas appeler les enfants laissés chez les grands-parents pendant le même week-end en amoureux à Venise : 10 minutes vous coûteront 50 centimes d’euro. Enfin, les SMS, leur réception sera toujours gratuite, c’est le principe partout dans le monde et c’est logique, vous ne pouvez pas décider de ne plus les recevoir. L’envoi, lui, sera facturé 2 centimes d’euro.

Internet à bas prix depuis l'étranger

Et quid de l’internet mobile ? Parce que c’est avec des gros téléchargements que certains vacanciers ont eu de grosses surprises en rentrant chez eux. Effectivement, et la nouvelle tarification et aussi une surprise. Ce sera 5 centimes d’euro le méga octet. Donc, 5 euros le Giga octet. Or, pour consommer un méga octet, il faut y aller quand même. C’est déjà entre 500 et 1.000 photos envoyées selon la résolution. Avec 1 gigaoctet, on en traite des e-mails avec des pièces jointes pendant des jours et des jours. Sans compter que bien souvent, à l’étranger, on trouve du WiFi gratuit quand même. Pour ceux qui avaient des forfaits illimités qui comprenaient déjà des offres spéciales pour l’Europe, rien ne change.

Ces nouvelles règles ne font qu’améliorer vos contrats existants. Si vous avez un de ces forfaits dans lesquels, par exemple, les SMS sont gratuits en Europe, avec souvent les appels illimités et 5 gigaoctets de données utilisables pendant 20 ou 30 jours maximum, ce sont d’abord les clauses de votre forfait qui s’appliqueront, puis ensuite celles de ces nouvelles règles tarifaires..

Mobile : gratuité totale pour 2017

En fait, ces règles ont été imposées aux opérateurs car désormais, avec Internet et la voix sur IP, appeler à Versailles, dans les Yvelines, à Potsdam en Allemagne ou même à New-York ou à Pékin, ça leur coûte le même prix. La preuve : des tas d’applications comme Skype, What’s App, FaceTime, Facebook, Messenger permettent depuis des années de passer des appels ou même passer des appels en vidéo gratuitement. Il n’y avait donc plus de raison que les appels téléphoniques classiques soient encore si chers. Et d’ailleurs, c’est tellement vrai que ces tarifs qu'on vient de vous annoncer, pas besoin de les retenir. Dans 1 an, en juin 2017, ils ne seront plus valables, car à ce moment là, l’itinérance en Europe sera totalement gratuite.

Tous les vendredis, retrouvez la chronique de Jean-Baptiste Giraud, rédacteur en chef d'Economiematin.fr, dans RTL Petit Matin.


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).