Ticket restaurant : pas de déplafonnement pour les courses

19 EUROS
En temps normal, le plafond de paiement en tickets restaurant est de
19 euros par jour.

Tous les salariés qui bénéficient des tickets restaurant se posent la même question, alors que le déconfinement a bien commencé : que faire des tickets resto ? Le secteur de la restauration restant strictement fermé, au moins jusqu’au 2 juin 2020 (et encore, selon les régions), les tickets restaurant s’accumulent. Or, ils en payent 50% du montant.

Pas de déplafonnement pour les courses

Les tickets restaurant sont plafonnés : les Français ne peuvent dépenser que 19 euros par jour et que les jours ouvrés, avec ce mode de paiement. Mais avec le confinement, ils n’ont cessé d’en cumuler et cela va continuer jusqu’à la réouverture des restaurants.

Bien évidemment, il est possible de dépenser 19 euros par jour dans les supermarchés et autres magasins d’alimentation générale qui les acceptent… et donc faire une partie de ses courses avec (puisque certains produits ne peuvent pas être achetés en tickets restaurant). Le gouvernement avait donc pensé, à un moment, de déplafonner ce montant.

Il était question de faire passer le montant maximum payable en tickets restaurant pour les achats alimentaires dans les grandes surfaces de 19 euros par jour à 95 euros par semaine. Cela aurait permis de dépenser 95 euros d’un trait en tickets restaurant… mais l’idée a été abandonnée.

Le plafond doublé dans les restaurants

Par contre, afin de relancer le secteur de la restauration, le gouvernement va doubler le plafond quotidien : il sera possible de payer jusqu’à 38 euros par jour en tickets restaurant dans les restaurants. Le plafond est donc doublé, ce qui devrait inciter les Français à retourner dans les établissements du secteur, et peut-être y emmener leur famille.

Surtout que, selon les annonces faites dans le cadre de la présentation du plan tourisme, il sera possible de payer 38 euros maximum… tous les jours de la semaine, y compris les samedis, dimanches et jours fériés, jusqu’à la fin de l’année 2020 à partir de la réouverture des restaurants.


A découvrir