Une voiture neuve, ça vous dit ?

75 %
75 % des jeunes de moins de 25 ans sont propriétaires d'une voiture.

Je me suis amusé sur Internet. Plus particulièrement, je me suis amusé à regarder le nombre d'occurrences sur le Web pour l'expression "l'automobile ne fait plus rêver". Éloquent ! Une litanie d'articles est alors associée à cette recherche. Premiers touchés par ce désintérêt de l'auto selon la vérité établie : les jeunes.

Pourtant, s’il est en effet exact que dans les grandes villes, l'accession à la propriété d'une voiture vient plus tard, il est indéniable de constater qu'au contraire, les jeunes de moins de 25 ans sont, dans le fond, de plus en plus concernés par la possession d'une auto.

Ainsi, si en 1990 50 % des jeunes de moins de 25 ans étaient propriétaires d’une voiture, ils sont aujourd'hui 75 % à l’être. Mieux encore ! Nous constatons chaque mois une augmentation du nombre de véhicules neufs vendus en France. Depuis la fin de l'année 2015, le mouvement ne fléchit pas. Et pourtant, aucune prime à la casse ou toute autre aide gouvernementale n'a été mise en place. Et encore, le bonus à l'achat automobile a progressivement disparu, laissant place à la seule prime à l'achat d'un véhicule électrique qui ne séduit qu'à la marge avec quelques milliers de véhicules vendus chaque année.

Après une hausse de 7 % des ventes d'automobiles neuves en 2016 – faisant repasser le parc neuf au-dessus des 2 millions d'unités annuelles – les constructeurs tablent cette année encore sur une hausse d'environ 2 % qui pourrait être dépassée. Et nos constructeurs français sont ceux qui profitent le plus de cette hausse des ventes, puisqu'un véhicule neuf sur deux mis sur le marché est français.

Alors, je ne sais pas si l'automobile ne fait plus envie, mais il semblerait que tous ces éléments prouvent le contraire.

Souvenons-nous aussi des thèses des sociologues, qui nous expliquaient que les nouvelles formes d'utilisation de l'auto allaient conduire à la baisse de régime de l'utilisation de ce mode de transport. Faux une nouvelle fois ! Bien au contraire, le succès des nouvelles formules de location en LOA (location avec option d'achat) et LLD (location longue durée) marque la négation de l'hypothèse selon laquelle la non-possession conduirait à la banalisation de l'automobile.

Cette année encore, la France continuera donc à acheter des voitures et à faire perdurer les 10 % d'emplois directs et qui lui sont liés. N’en déplaise aux discours du politiquement correct, nous ferons peut-être nous aussi partie bientôt de ceux qui seront séduits par l'acquisition d'une nouvelle auto.


A découvrir