Matignon met la pression sur le nouveau PDG d’EDF

Luc Rémont, fraîchement installé dans le siège de PDG d’EDF, n’aura pas le temps de savourer sa nouvelle position. Dans un courrier, Elisabeth Borne dresse les principaux objectifs que l’énergéticien devra atteindre. Et ils sont ambitieux.

Par Olivier Sancerre Publié le 9 janvier 2023 à 15h31
Matignon Pression Nouveau Pdg Edf
1414 réacteurs nucléaires sont à l'arrêt, sur les 56 que possède la France.

EDF va devoir mettre les bouchées doubles pour atteindre les objectifs assignés par Matignon. Dans un courrier, Elisabeth Borne a dressé une feuille de route ambitieuse pour l'énergéticien, en phase de renationalisation à 100%. Il est tout d'abord impératif de rétablir la production d'électricité nucléaire afin de repositionner la France « à un niveau cohérent avec les capacités de son outil industriel et les meilleurs comparables internationaux ». Une gageure, alors qu'une partie du parc nucléaire (14 réacteurs sur 56) est à l'arrêt en raison de maintenance et de travaux. Matignon enjoint Luc Rémont de « maîtriser les délais et les budgets des projets nucléaires en cours ».

Feuille de route ambitieuse

Ironiquement, le courrier a été envoyé quelques jours avant l'annonce d'EDF de l'énième retard de l'EPR de Flamanville qui devrait désormais entrer en service mi-2024. Cela représentera un surcoût de 500 millions d'euros. L'énergéticien doit aussi s'engager à redresser sa trajectoire financière : ce ne sera pas facile en raison d'une dette galopante. La hausse des prix de l'énergie restreint le pouvoir d'achat des Français : là aussi, l'entreprise doit trouver des solutions. Et puis, il ne faut pas oublier les enjeux de planification écologique, pour lequel le groupe jouera un grand rôle.

La stratégie du patron d'EDF

Bref, le nouveau PDG a du pain sur la planche, ce d'autant qu'il doit aussi mettre en musique l'ambition nucléaire d'Emmanuel Macron. Luc Rémont devra à son tour dresser la feuille de route stratégique, opérationnelle et financière d'EDF dans les six prochains mois. Un document qui sera examiné de très près, à la lumière du courrier de Matignon.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Matignon met la pression sur le nouveau PDG d’EDF»

Laisser un commentaire

* Champs requis