Chantage au pass sanitaire et Apartheid vaccinale. Le 18h du 13 juillet 2021 de PolitiqueMatin.fr

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Modifié le 14 juillet 2021 à 18h38
18h Politique Mardi 13 Juillet 2021
18,57%18,57% des 50-59 ans ont reçu deux doses de vaccin.

Chantage au pass sanitaire et Apartheid vaccinale. Retour sur l'actualité politique du mardi 13 juillet 2021.

L'extension du pass sanitaire n'est pas « une sanction » pour Olivier Véran

Après les annonces d'Emmanuel Macron, le ministre de la Santé a tenu à rassurer les Français mécontents de l'extension du pass sanitaire. Il tient à préciser qu'il ne s'agit en aucun cas « d'une sanction » ou « d'un chantage » à la vaccination.

« Il y a une très grande différence avec la vaccination obligatoire, de la population générale. Le pass sanitaire vous facilite clairement la vie », explique-t-il, estimant que le pass sanitaire élargi était loin d'être une obligation vaccinale.

Michèle Rivasi compare les annonces de Macron à l'Apartheid

L'eurodéputée EELV, Michèle Rivasi, a comparé lundi 12 juillet 2021 sur Twitter, les annonces d'Emmanuel Macron à l'Apartheid. Elle a ainsi écrit : « C'est l'apartheid dans le pays des droits de l'homme » ajoutant la définition du Larousse : « Discrimination, voire exclusion, d'une partie de la population, qui ne dispose pas des mêmes droits, lieux d'habitation ou emplois que le reste de la collectivité ».

Une sortie de route qui n'a pas plu à son propre camp. Julien Bayou a vivement recadré la députée, tweetant : « Définition Apartheid : "Régime de ségrégation systématique des populations de couleur appliqué en Afrique du Sud entre 1913 et 1991." Cette comparaison est aussi idiote qu'indigne. »

L'élection présidentielle aura lieu en avril 2022

Le porte-parole du gouvernement a annoncé, mardi 13 juillet 2021, les dates auxquelles se tiendra l'élection présidentielle de 2022. Contrairement aux habitudes des Français, ces dernières n'auront pas lieu en mai mais en avril. Le premier tour aura donc lieu le 10 avril et le second le 24 avril 2022.

Ces deux dates répondent aux exigences de la Constitution. Les autres dates possibles étaient le 17 avril-1er mai pour la présidentielle. Cependant, cela faisait tomber le premier tour de la présidentielle sur le week-end de Pâques, ce qui aurait fortement impacté la participation.

Les policiers et les gendarmes exclus de l'obligation vaccinale

Alors que les soignants devront se faire vacciner avant le 15 septembre sous peine de ne plus pouvoir travailler et ne plus être payés, les gendarmes et policiers ont évité cette obligation vaccinale. Une situation étonnante puisque les forces de l'ordre tout comme les pompiers et les soignants sont en contact direct avec la population.

Un fonctionnaire de police confiait à LCI mardi 13 avril 2021 : « Nous sommes pour beaucoup au contact de la population au quotidien. Et nous ne côtoyons pas que des gens en bonne santé et pas que des personnes sans risque. Les sans-abri dans la rue, les toxicomanes du Nord de Paris, les personnes lambda qui pour certains n'hésitent pas à nous cracher à la figure, d'autres soiffards du soir contre la vaccination. Alors pour nous, c'est incompréhensible ».

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste économique et politique