Accès internet par satellites : Eutelsat bientôt champion paneuropéen ?

648
OneWeb possède 648 satellites en orbite basse.

Le secteur de l'accès internet par satellites pourrait bien accueillir un nouveau champion paneuropéen. Le français Eutelsat s'intéresse en effet de près au britannique OneWeb.

Les satellites en orbite basse offrent un accès à internet rapide aux zones les moins bien desservies. Ces constellations sont aussi d'un intérêt stratégique pour les États qui mettent la main à la poche pour soutenir leurs champions. Les États-Unis ne manquent pas d'investir aux côtés de StarLink (SpaceX), Kuiper (Jeff Bezos) ou encore le futur réseau de Boeing. Sans oublier la Chine qui n'hésite pas non plus à soutenir ses entreprises. Et en Europe ? Eutelsat a confirmé des discussions pour acquérir le britannique OneWeb.

Constellation stratégique

La nouvelle entité serait alors à la tête d'une constellation de satellites en orbite basse, une des rares d'ailleurs avec StarLink. OneWeb possède en effet déjà un réseau de 648 satellites, ce qui lui permet de commercialiser un accès à internet en Europe, au Royaume-Uni, en Alaska et au Canada. Dans cette affaire, c'est Eutelsat le petit Poucet, sachant que le groupe français est valorisé autour de 2,4 milliards d'euros, contre 3,4 milliards pour OneWeb. Néanmoins, ce dernier a rencontré de sérieuses difficultés.

Faillite et reprise

Né aux États-Unis en 2014, OneWeb s'est placé sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites en 2020. Le groupe a été repris par le gouvernement britannique et par l'indien Bharti, ils possèdent respectivement 17,6% et 30%. L'opérateur japonais Softbank dispose lui aussi de 17,6% du capital. Eutelsat est entré au capital en avril 2021, avec 17,6% des parts, une position renforcée au fil des mois. Désormais, c'est la fusion complète qui se profile.


A découvrir