Achat de vêtements : l’éthique passe loin derrière le prix

Par Anton Kunin Publié le 9 novembre 2021 à 7h36
Acheter Made In France Vetements
31%31% des Français déclarent avoir déjà réduit leurs achats de vêtements pour des raisons écologiques et/ou éthiques.

Acheter des vêtements éthiques ne semble pas du tout préoccuper les citoyens européens, ou très peu. En France tout comme ailleurs en Europe, le critère le plus important reste le prix, nous apprend un sondage YouGov publié le 8 novembre 2021.

Priorités des consommateurs : le prix d’un vêtement arrive même devant sa qualité

Lorsqu’ils achètent des vêtements, l’éthique n’est pas du tout une priorité pour les consommateurs européens, apprend-on d’un sondage YouGov mené auprès de 11.483 personnes en France, Allemagne, Autriche, Danemark, Finlande, Italie, Norvège, Espagne, Suède et Suisse. Lorsqu’ils achètent leurs vêtements, les consommateurs regardent avant tout le prix (68%), la qualité (61%) et la coupe (56%).

Interrogés plus particulièrement sur l’importance, ou non, de l’éthique dans le secteur de la mode, seuls 13% des Français répondent qu’elle est importante. Le pourcentage est à peine plus élevé dans les autres pays européens. Même la Finlande, le pays leader dans ce domaine, ne comptabilise que 17% des réponses positives.

27% des consommateurs se sont engagés à acheter moins de vêtements

Interrogés sur ce qui les empêche d’acheter des vêtements éthiques, 34% des consommateurs qui n’en achètent pas répondent que c’est trop cher, 30% que les engagements éco-responsables adoptés par les marques ne sont pas clairs, 28% qu’il est difficile de discerner les marques/produits éco-responsables et 26% qu’ils ne savent pas où les trouver. Toujours est-il que les consommateurs essaient de modérer leurs achats de vêtements. En moyenne européenne, moins de 3 personnes sur 10 (27%) ont déjà réduit leurs achats de vêtements pour des raisons écologiques et/ou éthiques, cette proportion étant un tout petit peu plus élevée en France (31%).

S’agissant de la seconde vie des vêtements, la France est le pays où les gens sont les plus nombreux à revendre leurs vêtements sur Internet. La proportion des adeptes de cette pratique chez nous est de 69%, les autres pays leaders en la matière étant l’Allemagne (67%), l’Autriche (65%), l’Espagne (65%) et l’Italie (62%). Et le geste semble être bien ancré dans les mœurs : 40% des Français déclarent revendre des vêtements sur Internet au moins une fois par an, et 19% au moins une fois par mois.

Laisser un commentaire

* Champs requis