Airbus détrône Boeing et décroche une commande historique avec Japan Airlines

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 7 octobre 2013 à 7h20

Japan Airlines avait privilégié jusqu'ici la compagnie américaine.

Ce lundi, c'est un retournement de situation inattendu qui s'est produit. Le patron d'Airbus, Fabrice Léger, vient d'annoncer la signature d'un contrat de 31 avions long-courriers A350, investissant la chasse-gardée de Boeing.

Une commande de plus de 9 milliards d'euros

La commande est donc historique. Pour la première fois, Japan Airlines (JAL), vient de signer avec Airbus pour le renouvellement d'une partie de sa flotte aérienne, pour un montant total de 9,5 milliards d'euros, au prix catalogue. Un succès énorme pour le constructeur européen, peu populaire au Japon avec seulement 10 % des parts de marché.

Depuis 2 ou 3 ans cependant, Airbus gagnerait du terrain dans l'archipel nippon, grâce notamment à des contrats signés avec de petites compagnies. Le constructeur aéronautique aurait livré une centaine d'appareils à des acheteurs japonais. Ce dernier contrat représente un pas en avant énorme pour Airbus qui avait du mal à écouler des longs-courriers ou des gros porteurs comme les A350 et A380. Seule la compagnie Skymark Airlines s'était offert six A380 jusqu'alors.

Airbus investit le marché asiatique

De son côté, Japan Airlines avait misé sur Boeing depuis ses débuts. Force est de constater que les récents problèmes techniques liées aux batteries des Boeing 787 ne peuvent, à eux seuls, expliquer l'engouement de JAL pour Airbus mais aujourd'hui la tendance serait plutôt en une diversification des flottes des compagnies aériennes, de manière à réduire les risques.

La stratégie de développement d'Airbus en Asie s'avère payante. Après les commandes enregistrées en Chine et au Vietnam, le carnet de commandes du constructeur européen a surclassé celui de son concurrent américain, pour le troisième trimestre, avec plus de 1000 commandes enregistrées depuis début 2013.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Laisser un commentaire

* Champs requis