Airbus : 1 000 hélicoptères construits avec les Chinois pour 6 milliards, émoi émoi émoi

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 26 mars 2014 à 8h40

A l'heure de la visite Xi Jinping, le président chinois, la France se met au rouge. Ici et là les drapeaux chinois fleurissent, à Paris notamment. C'est aussi le cas pour les partenariats économiques. Après l'entrée de Dongfeng au capital de PSA, c'est au tour d'Airbus Helicopters d'annoncer une coproduction de 1 000 appareils sur 20 ans, avec le chinois Avic.

La Chine est plus que jamais un partenaire économique de taille avec la France.

1 000 hélicoptères fabriqués par Avic et Airbus sur 20 ans

Outre l'officialisation de l'entrée de Dongfeng au capital de PSA, d'un montant de 800 millions d'euros, c'est Airbus Helicopters, ex-Eurocopter, qui va bénéficier de la visite de Xi Jinping sur le sol français pour annoncer l'extension d'un accord industriel déjà existant autour de la fabrication de l'EC175. Cet hélicoptère devrait, sur les 20 ans à venir, être fabriqué en Chine et en France à raison de 1 000 exemplaires.

L'EC175, un hélicoptère lancé en 2005 avec les Chinois

C'est Avic, le principal partenaire d'Airbus Helicopters dans cette affaire. L'EC175 a été lancé avec l'industriel chinois en 2005. Le partenariat ne date donc pas d'hier mais son renforcement est un pas en avant pour Airbus Helicopters, qui consolide ainsi ses liens avec Avic, s'implante considérablement dans le marché chinois, et péreninse son appareil par la même occasion.

Airbus espère aussi relancer ses commandes d'avions

Reste qu'Airbus espère d'avantage de la visite officielle du président chinois en France. Et notamment en ce qui concerne le renouvellement de la chaîne d'assemblage de Tianjin, spécialisé dans la fabrication de l'A320. L'avionneur européen compte enfin débloquer de vieilles commandes, gelées par Pékin l'an dernier, de 27 A330. Désormais, les yeux de l'industriel sont tournés vers l'Est.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Airbus : 1 000 hélicoptères construits avec les Chinois pour 6 milliards, émoi émoi émoi»

Laisser un commentaire

* Champs requis