Alcool : un verre par jour suffit à endommager le cerveau

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 10 mars 2022 à 15h17
Augmentation Prix Alcool
10%10% des Français consomment de l'alcool tous les jours.

Bien que le gouvernement français continue de considérer, à tort, que l’alcool n’est pas une drogue ou encore, comme l’a déclaré en 2019 le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume, que « le vin n’est pas un alcool comme les autres », ce n’est pas la vérité. Une nouvelle étude vient confirmer que même de petites quantités d’alcool absorbées tous les jours endommagent le cerveau.

L’alcool au quotidien : une menace même en faibles quantités

S’il était clair et établi qu’une grosse consommation d’alcool quotidienne avait des effets néfastes sur la santé, à commencer par la cirrhose du foie, boire en petites quantités semblait moins dangereux. Le lobby de l’alcool laissait même entendre qu’une telle consommation n’était pas problématique, voire était bénéfique pour la santé.

Or, une étude menée par des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie et publiée sur la revue Nature Communications le 4 mars 2022 annonce l’inverse : boire tous les jours, même juste une unité d’alcool, est mauvais pour le cerveau. Une unité d’alcool, soit l’équivalent de 10 centilitres de vin (ce qui est moins que le « ballon » qui en contient 12,5 cl), consommée au quotidien ferait vieillir le cerveau de six mois.

Plus on boit, plus l’alcool est dangereux

Les effets néfastes de l’alcool sur le cerveau, par ailleurs, se cumulent : selon les chercheurs, qui ont suivi 36.678 adultes d’âge moyen et ont mis en rapport leur consommation avec des données d’imagerie multimodale, dès lors qu’on boit deux unités d’alcool par jour, le cerveau vieillirait de deux ans en quelques mois seulement. Et ce vieillissement passe à 10 ans en quelques mois, lorsque ce sont 4 unités d’alcool qui sont absorbées par jour.

Cette recherche semble contredire même les recommandations gouvernementales de la majorité des pays. En France, par exemple, les recommandations déconseillent simplement de boire au « maximum 2 verres par jour et pas tous les jours » avec un maximum de 10 verres par semaine (soit deux verres par jour cinq jours par semaine).

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Alcool : un verre par jour suffit à endommager le cerveau»

Laisser un commentaire

* Champs requis