E-commerce : Alibaba, grand gagnant de la crise sanitaire

Par Anton Kunin Modifié le 21 août 2020 à 7h49
Alibaba
100%Lazada, la plateforme e-commerce d'Alibaba dédiée au marché de l'Asie du Sud-Est, a vu son volume de commandes augmenter de 100% sur un an.

Alors que l’activité a ralenti dans la plupart des secteurs de l’économie avec les confinements décrétés à travers le monde, Alibaba, le géant chinois du e-commerce, a su tirer son épingle du jeu.

Avec les frontières fermées, l’e-commerce transfrontalier est remis au goût du jour

La crise sanitaire, un désastre pour beaucoup d’entreprises, a manifestement été une bénédiction pour le géant chinois Alibaba : son chiffre d’affaires a progressé de 34% pour s’établir à 21,76 milliards de dollars, pour un bénéfice de 6,57 milliards de dollars. Pour capter un maximum d’opportunités, Alibaba a le même secret qu’Amazon, à savoir une diversification considérable de ses activités.

Il y a d’abord l’e-commerce, le cœur de métier d’Alibaba. La fermeture des frontières a été un coup dur pour les Chinois qui avaient pris l’habitude d’acheter des produits de luxe lors de voyages à l’étranger. Mais leur appétit pour ces produits n’a pas diminué pour autant, et pour en acheter, ils se sont davantage tournés vers Tmall Global, la plateforme d’Alibaba où des marchands occidentaux proposent leurs produits aux consommateurs chinois. De ce fait, le chiffre d’affaires de Tmall Global a progressé de 40% sur un an. Toutes plateformes e-commerce d’Alibaba confondues, le nombre de clients actifs sur les 12 derniers mois a augmenté de 16 millions (+2,2%) pour s’établir à 742 millions.

La livraison de repas et le streaming, deux éléments indispensables à une vie en confinement

Avec le confinement, les Chinois se sont aussi davantage tournés vers les loisirs praticables à domicile, et Youku, l’équivalent chinois de Netlix, en a pleinement profité. D’un trimestre à l’autre, le nombre d’abonnés à cette filiale d’Alibaba a progressé de 60%. Autre activité en plein essor, la livraison de repas : là encore, Alibaba est en pole position avec Ele.me, le service de livraison de repas racheté par le groupe en 2018. Son intégration dans l’application de paiement Alipay a d’ailleurs été un succès : sur le dernier trimestre, 45% des clients passant commande pour la première fois l’ont fait via l’application Alipay.

Au cours des trimestres à venir, Alibaba ambitionne d’engranger encore plus de clients, surtout sur des marchés jusqu’ici peu développés. Son objectif à moyen terme est de compter 1 milliard de clients en Chine (en sachant que la Chine compte 1,39 milliards d’habitants). Autre fer de lance, la diversification de l’offre, qui passera notamment par l’arrivée sur ses marketplaces de nouvelles catégories de produits jusqu’ici peu représentées sur Internet. Enfin, pour attirer et fidéliser les clients, Alibaba compte explorer de nouveaux formats comme les courtes vidéos et le live streaming.

Aucun commentaire à «E-commerce : Alibaba, grand gagnant de la crise sanitaire»

Laisser un commentaire

* Champs requis