Amazon : grâce au Luxembourg, 0 euro d’impôt en 2020

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 5 mai 2021 à 9h17
Amazon Syndicat Echec 1
17 MILLIARDS €Amazon a enregistré un bénéfice net mondial de plus de 17 milliards d'euros.

L’optimisation fiscale d’Amazon continue de plus belles en 2020, selon les données publiées par l’entreprise et repérée par The Guardian. Malgré un chiffre d’affaires en forte hausse en 2020, boosté par la pandémie dont le géant est sorti grand gagnant comme l’ensemble du e-commerce, le groupe de Jeff Bezos ne va tout simplement pas payer d’impôt sur les sociétés. Mieux : il obtient même un crédit d’impôt.

44 milliards d’euros de chiffre d’affaires et… 0 bénéfice

Mais où est passé l’argent d’Amazon en Europe ? La question se pose. En février 2021, lors de la publication de ses résultats annuels, Amazon dévoilait un bilan record : 320 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en hausse de 38% sur un an, et un bénéfice net de 17,7 milliards d’euros, qui a quasiment doublé par rapport à 2019.

Mais apparemment, les Européens sont plutôt une perte nette pour le groupe de Seattle. Selon les documents fiscaux publiés par Amazon EU Sarl, la filiale européenne du groupe américain, 2020 a été une très mauvaise année : 1,2 milliard d’euros de pertes nettes, en hausse de plus de 500 millions d’euros sur un an.

Pourtant, le chiffre d’affaires du groupe en Europe représente un huitième du chiffre d’affaires mondial : 44 milliards d’euros. Mais, comme partout, pas de bénéfices… pas d’impôt. Le groupe n'avait pas payé d'impôt sur les sociétés en 2019 non plus, d'ailleurs, car il avait enregistré plus de 700 millions d'euros de pertes nettes.

8,4 millions d’euros de chiffre d’affaires… par employé ?

Grâce à l’optimisation fiscale qu’Amazon a mise en place en Europe, donc, et malgré une année record en termes de résultats nets et de chiffre d’affaires, Amazon, basée au Luxembourg, ne paiera pas d’impôt sur les sociétés en Europe sur l’année 2020. Le groupe se voit même lui être octroyé un crédit d’impôt de 56 millions d’euros, selon les données consultées par The Guardian, qu’il pourra déduire de son futur impôt sur les sociétés.

Mais le chiffre le plus impressionnant d’Amazon au Luxembourg est sans doute celui qui rapporte le chiffre d’affaires du groupe au nombre de salariés de l’entreprise : Amazon n’emploie, au Luxembourg, que 5.262 personnes, et donc chaque employé aurait un revenu net de 8,4 millions d’euros. De quoi faire pâlir n’importe quel trader...

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis