Soldes d’été : Amazon grille la priorité avec son Amazon Prime Day

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 4 juin 2021 à 9h31
Amazon Creation Emplois France 1
17 MILLIARDS €Amazon a enregistré un bénéfice net mondial de plus de 17 milliards d'euros en 2020.

Voilà qui va renforcer encore un peu le sentiment d’injustice entre les commerçants classiques basés en France et les GAFA : Amazon a dévoilé les dates de ses propres promotions pour l’été 2021, le Prime Day… et a décidé de tout simplement ignorer le report du début des soldes d’été annoncé par le gouvernement.

Les soldes d’été reportés, Amazon saute sur l’occasion

La situation est complexe mais la décision ne devrait pas calmer la grogne contre le géant de Seattle : alors que le gouvernement a annoncé un report des soldes d’été d’une semaine, ils commenceront le 30 juin 2021, Amazon a fait semblant de ne rien entendre. Le groupe, qui avait semble-t-il décidé de griller la priorité sur la période de promotions française, maintient ses dates.

Ainsi, l’Amazon Prime Day, période de 48 heures durant laquelle les clients Amazon Prime (abonnement à 49 euros par an ou 5,99 euros par mois) peuvent bénéficier de promotions exclusives, se déroulera les 21 et 22 juin 2021. Ce sont les deux jours qui précédaient le début des soldes s’il n’avait pas été reporté… et qui désormais devancent les soldes d’été d’une semaine entière.

Amazon Prime Day : pas de vente à perte car c’est illégal

Présentée comme une journée de promotions majeures, l’Amazon Prime Day n’est toutefois pas aussi avantageux que les soldes eux-mêmes. Durant les soldes d’été comme d’hiver, les commerçants ont le droit de vendre à perte : ce sont, en droit français, les seules périodes de l’année où cette pratique est autorisée (en dehors de décisions de justice ou opérations type liquidation qui doivent obtenir un aval de l'administration).

Durant les 48 heures de l’Amazon Prime Day, donc, les promotions ne peuvent pas être aussi importantes que durant les soldes. Et, de plus, elles ne sont accessibles qu’avec un abonnement Amazon Prime.

Mais ce dernier détail peut être contourné : Amazon Prime propose une période d’essai gratuite d’un mois qui donne accès aux promotions Amazon Prime Day. Il suffira de se désabonner avant les 30 jours pour ne rien avoir à payer.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Soldes d’été : Amazon grille la priorité avec son Amazon Prime Day»

Laisser un commentaire

* Champs requis