Bourse : Facebook, un an après

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Modifié le 18 mai 2013 à 13h42

Voilà un an que Facebook est entré en bourse. Et, 365 jours après, l'action du réseau social a perdu en moyenne plus de 10 dollars. Introduit à 38 dollars, elle n'est aujourd'hui valorisée qu'entre 25 et 28 dollars.

Annoncée en grande pompe, cette introduction en bourse de Facebook avait suscité beaucoup, trop, d'espoir chez les investisseurs. Trop d'espoir car dès les premiers jours, l'action s'effondrait. Elle a même atteint son plus bas niveau en septembre dernier à un peu plus de 17 dollars, soit plus de 20 euros de moins que son prix de départ.

C'est le positionnement de Facebook sur l'Internet mobile qui a plombé la valeur de l'action mais ce sont également les efforts de Facebook dans ce domaine qui ont permis à l'entreprise de sauver les meubles. En effet, en un an le réseau de Mark Zuckerberg a fait passer ses recettes mobiles de 0 à 30%. Des chiffres rassurants pour les investisseurs pour qui l'Internet mobile est une valeur d'avenir.

Reste désormais à Facebook le souci de redevenir "cool". Hé oui, être utilisé par le grand public, signifie souvent la perte de l'image "confidentielle" dont pouvait jouir l'entreprise. Et ce sont surtout les jeunes qui délaissent le réseau, une cible de première importance pour Facebook qui, malgré son 1,1 milliard d'utilisateurs, commence pour certains à perdre son statut de leader incontestable.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.