Une cyberattaque russe a coupé l’accès Internet de milliers de Français

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 3 mars 2022 à 10h59
Satellite 1030782 1280
59,90 EUROSL'offre Internet par satellite de Nordnet coûte 59,90 euros par mois.

La guerre en Ukraine ne se déroule pas seulement sur le territoire ukrainien à coups de bombardements et de guérilla. Plusieurs fronts sont ouverts : le front économique, avec les sanctions russes, le front communicationnel, sur les réseaux sociaux notamment, mais aussi le front cybernétique, via des piratages et opérations de ce type. Et celui-ci aurait déjà frappé certains Français.

Le satellite KA-SAT hors service à cause des Russes

Depuis le début de l’attaque russe en Ukraine, les attaques de pirates russes se multiplient. Une, en particulier, a touché les Français : l’attaque par déni de service (DDoS) qui a frappé le satellite KA-SAT appartenant à la société américaine Viasat. L’attaque ne visait potentiellement pas directement les particuliers, et encore moins les Français, mais force est de constater que le service en souffre.

Le satellite en question est très utilisé en Europe de l’Est pour fournir des services de communication, ce qui explique qu’il ait été une cible des opérations de piratage russe. D’autant plus que l’attaque DDoS aurait été lancée le 24 février 2022, soit le jour même du début de l’invasion de l’Ukraine.

Nordnet : victime collatérale de l’attaque contre l’Ukraine

L’attaque avait pour objectif de couper ou rendre difficiles certains services, notamment bancaires, en Ukraine. Mais le satellite KA-SAT est également utilisé par des opérateurs Internet français, et notamment Nordnet, filiale d’Orange.

L'opérateur propose une connexion Internet par satellite, utile dans les zones où il n’y a pas de réseau filaire efficace, voire pas de réseau du tout. L’opérateur Bigblu est également touché, selon les informations de 01net.

Selon Nordnet, qui a fait état de problèmes de connexion dès le 24 février 2022 sur son compte Twitter officiel, environ 9.000 foyers français subiraient des perturbations sur leur connexion Internet, certains n’ayant plus de connexion du tout. Bigblu, de son côté, n’a pas donné de chiffres, parlant seulement de quelques abonnés.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis