Les audioprothèses sans reste à charge, c’est maintenant !

Par Anton Kunin Modifié le 31 décembre 2020 à 9h13
3 A Appareil Auditif 23
1.700 eurosEn 2018 encore, il fallait débourser 1.700 euros en moyenne pour deux aides auditives.

À partir du 1er janvier 2021, vous pourrez avoir un appareil auditif sans débourser un sou, grâce à la réforme du « 100% santé », dont le dernier volet entre enfin en vigueur.

Le zéro reste à charge, une réforme qui ne date pas d’hier

C’était une promesse électorale d’Emmanuel Macron : permettre à chaque Français qui en a besoin de s’équiper en lunettes, appareil auditif et prothèses dentaires sans avoir à payer quoi que ce soit de sa poche. Au 1er janvier 2021, cette promesse sera intégralement opérationnelle.

Cette réforme, à laquelle la nouvelle équipe du ministère de la Santé s’est attelée dès sa prise de fonctions, s’est mise en place en trois étapes. Après une première étape en 2019 (création d’un panier d’équipements à prix modéré) puis d’une deuxième en 2020 (prise en charge intégrale des lunettes, couronnes et bridges du panier « 100% santé »), le 1er janvier 2020 c’est au tour des audioprothèses d’être intégralement prises en charge.

Les prix des audioprothèses du panier « 100% santé » sont plafonnés à 950 euros

S’agissant des audioprothèses en particulier, leur prix de vente a d’abord été diminué de 200 euros en moyenne au 1er janvier 2019, puis de 250 euros supplémentaires au 1er janvier 2020. Ainsi, dès le 1er janvier 2021, les prix de vente des audioprothèses du « panier 100% santé » ne pourront excéder 950 euros contre 1.100 euros en 2020.

La prise en charge de l'Assurance maladie passera de 210 euros à 240 euros. Les mutuelles, quant à elles, devront rembourser tout le reste à charge, jusqu'à 710 euros.

Aucun commentaire à «Les audioprothèses sans reste à charge, c’est maintenant !»

Laisser un commentaire

* Champs requis