Qui va payer FranceInfo : les ménages, les opérateurs télécom ou les deux ?

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 17 octobre 2016 à 6h53
Television Redevance Taxe Argent Franceifo Operateurs Telecom
2 EUROSLe gouvernement avait prévu d'augmenter la redevance télé de 2 euros en 2017.

Les discussions du projet de loi des Finances 2017 (PLF 2017) vont bon train et le gouvernement doit une nouvelle fois faire un choix : se mettre du côté des entreprises ou du côté des ménages. La raison ? le lancement de la chaîne FranceInfo qui coûte cher à France télévisions et qui devient donc un surcoût pour l'Etat. Or, ce dernier doit faire des économies : il doit donc trouver qui financera, malgré lui, cette nouvelle chaîne.

La hausse de la redevance télé moins élevée que prévu ?

Le gouvernement avait déjà en tête de mettre à contribution les ménages disposant d'une télévision en augmentant la célèbre redevance télé. Elle est de 137 euros cette année 2016 (les ménages devront s'en acquitter en novembre 2015 avec la taxe d'habitation) et une augmentation de 2 euros (portant donc la taxe à 139 euros par an) est déjà prévue.

Cette hausse, encore une fois, est supérieure à l'inflation. Le gouvernement, en particulier la rapporteure du Budget Valérie Rabault, pense donc à couper la poire en deux : faire peser la hausse des besoins de France Télévisions en partie sur les ménages et en partie sur les opérateurs télécom. Deux amendements à la loi de Finances 2017 prévoient de faire baisser la hausse de la redevance à 1 euro en 2017 et d'augmenter la taxe Copé, soit la taxe sur les opérateurs télécom.

Il faut trouver 30 millions d'euros pour FranceInfo

Si France Télévisions a besoin de plus d'argent c'est parce que le groupe a lancé sa nouvelle chaîne d'info : FranceInfo. Elle devrait entraîner une augmentation des dépenses du groupe de 20 à 30 millions d'euros que le gouvernement ne veut pas absorber seul en cette période d'économies budgétaires en tous genres.

Faire augmenter de 2 euros la redevance semble toutefois excessif alors que les ménages français ont encore et toujours du mal à s'en sortir. Un amendement de Valérie Rabault prévoit donc une augmentation de 0,1 % de la taxe Copé que payent les opérateurs. Une telle augmentation reviendrait à les taxer de 35 millions d'euros... en plus de 90 millions d'augmentation de 2016 qui avait porté à 1,8 milliard le montant payé par les opérateurs au titre de cette taxe.

Les ménages, de leur côté, avaient payé plus de 7 milliards d'euros au titre de la redevance télé en 2016.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio