Fiscalité : La France devient deuxième leader mondial pour l’impôt sur les sociétés

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 13 juin 2014 à 8h05

On savait que la France détenait la première place européenne des grandes puissances au niveau de l'impôt sur les sociétés (IS) mais la nouvelle réforme de Shinzo Abe, Premier ministre du Japon, qui a baissé l'imposition dans son pays offre à l'Hexagone un nouveau palmarès dont il se serait bien passé. Parmi les 5 pays économiquement les plus importants du monde, la France détient désormais la deuxième place mondiale au niveau des taxes payées par les entreprises.

Le Japon baisse son impôt sur les sociétés

L'annonce a été faite le vendredi 13 juin 2014 et retentit déjà comme grandiose : dans le cadre des « Abenomics », la série de réformes entamées par Shinzo Abe pour relancer le Japon, le gouvernement japonais a annoncé un baisse de son impôt sur les sociétés.

Le Japon avait une imposition de 39% pour les plus grandes entreprises mais face à la crise il a fallu agir. Le taux, pas encore fixé définitivement, devrait passer sous la barre des 30% afin de « soutenir la croissance » a déclaré le Premier ministre du Pays du Soleil Levant.

Le nouvel impôt devrait être aux alentours des 25% ce qui est « plus conforme aux normes internationales », la moyenne dans l'OCDE étant de 24,1% selon le cabinet KPMG.

La France devient deuxième leader mondial de l'IS

Cette annonce ne fait sans doute pas plaisir aux industriels français qui se battent encore avec un impôt sur les sociétés de 33,33%. La France devient en effet la grande puissance au deuxième impôt le plus élevé du monde.

En Europe, seule la Belgique bat la France avec un impôt sur les sociétés de 33,99% mais si l'on prend le classement mondial des pays par PIB, la France, qui détient la quatrième place, devient le numéro deux.

Seuls les Etats-Unis ont un impôt plus élevé que la France, mais seulement dans le cas où le chiffre d'affaires de l'entreprise est supérieur à 75 000 dollars (55 402 euros). L'impôt sur les sociétés aux Etats-Unis fonctionnant par tranches, celui-ci est de 15% pour le premier palier de revenus (entre 0 et 15 000 dollars) et de 25% pour le second palier (entre 15 000 et 75 000 dollars). Au-delà, les tranches sont imposées entre 34% et 38%.

Du coup, la France est le leader mondial pour l'Impôt sur les sociétés qui réalisent moins de 55 402 euros de chiffre d'affaires comme les sociétés de e-commerce dont 66% ont un chiffre d'affaires inférieur à 30 000 euros par an.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio